Menu

VIDÉO: Le PASTEF victime de plus 30 attaques orchestrées et planifiées par Macky Sall (Sonko)

Mercredi 24 Novembre 2021

Après la polémique soulevée par son refus de signer la charte de la paix, le leader du PASTEF les patriotes reste sur la même position, tout en argumentant de long en large, les motivations de sa décision. Réitérant sa position pour la paix, face à la presse conviée à son siège, Sonko commence par indiquer que «la violence, elle est détestable voire haïssable d’où qu’elle vienne. La violence n’est pas souhaitable parce que rien ne peut se faire sans la paix et une paix durable. Nous avons toujours été sur la défensive, nous avons toujours résisté à l’oppression notamment l’oppression de Macky Sall». Détaillant «l’oppression» qu’il dit avoir subi, Sonko souligne : «La première violence qui a été exercée contre nous, l’a été en 2016 lorsque je fus radié sans raison de la fonction publique. Elle a été suivie par le 6 octobre 2018 de l’assassinat lâche d’une de nos militantes à la suite d’un meeting que nous avions organisé à Keur Massar, je veux citer Mme Mariama Sagna. Cet évènement douloureux continue à nous poursuivre. Son assassinat ne fut pas seulement accompagné d’une violence physique, mais elle fut accompagnée par une violence verbale». REGARDEZ


R


AUTRES INFOS

Actions sociales : Lat Diop au chevet des couches démunies

La gouvernance des réseaux sociaux

«Il m’a violée et engrossée avant de m’épouser»

Adja Diallo : "Je regrette d'avoir été mannequin"

Adultère : Un agent forestier surprend son ami commerçant sur sa femme et...

Un boulanger taillade le berger qu’il a surpris avec sa femme

Reprise de la distribution des bourses sociales

TV& RADIOS

Aéroport de Cap Skirring: La réception du Premier vol International post-réhabilitation, prévue le 5 Décembre

Tentative d'assassinat : la voiture de Khadija Mahecor Diouf de Pastef sabotée

Gaston Mbengue : "Je présente mes excuses aux Sénégalais... Barthélémy Dias est mon fils" (REGARDEZ)

Vidéo: Macky étale sa colère après l'arrêt des financements de l'exploitation des énergies fossiles

Sécurité, Santé, éducation, énergie...ce que la Chine promet à l'Afrique

Afrique: Macky Sall plaide pour la souveraineté "pharmaceutique et médicale" (VIDÉO)

Charles Faye répond à une responsable de BBY: " Vous voulez mettre en mal Sonko avec les marabouts...mais ça ne passera pas"



Recherche