Menu

L’heure est au travail (Par Dr Alioune Diop)

Mercredi 17 Novembre 2021

La période des investitures est derrière nous, l’heure est à la mobilisation pour montrer au chef de notre coalition que les choix qu’il a fait, sont les bons.


Le président Macky Sall a porté son choix sur des responsables qu’il a jugés aptes pour conduire les troupes de notre camp politique dans leurs collectivités locales respectives. Un privilège pour les désignés mais aussi une lourde mission pour eux. Un privilège parce qu’il s’agit d’un choix parmi plusieurs autres profils aussi méritants et compétents qu’eux. Une mission parce qu’ils ont le devoir de faire gagner pour justifier le choix sur eux, mais aussi resserrer les troupes et montrer aux adversaires du président Macky Sall et de la coalition, que la majorité reste de notre côté. Mais cela passe par une générosité dans l’action politique, qui consiste à rassembler tous les membres de la famille de l’APR et du BBY autour de l’essentiel. Une élection locale est une élection de proximité et nous avons le devoir de nous retrouver sur l’essentiel en ayant comme point de mire la victoire pour faire mieux qu’en 2014. Ces élections de janvier 2023 portent en elles –mêmes un autre enjeu parce que situées à quelques encablures des prochaines législatives qui sont programmées en plein mi-mandat de notre président Macky Sall.


Il s’agit pour nous, de remporter largement les élections territoriales pour nous éviter le syndrome de 2009 qui avait annoncé les prémices de la chute du pouvoir issu de la première alternance. Ces élections de janvier constituent ainsi, un premier tour pour les prochaines législatives. Les gagner nous permettrait d’entrevoir l’avenir avec beaucoup de sérénité et de confiance. Car, l’assemblée constitue un lieu de pouvoir extrêmement sensible avec lequel tout exécutif est d’obliger des rapports pacifiés pour pouvoir assurer une bonne conduite des politiques qu’il initie. C’est là un enjeu double. Donc, pour cette élection qui, en n’en pas douter, ne sera pas du tout facile pour notre camp. C’est pourquoi je lance encore un appel aux candidats désignés pour qu’ils fassent preuve d’ouverture et de travailler sans aucune considération de tendance ou de clivage au sein de notre majorité présidentielle.


Ceux qui n’ont pas été choisis, je les exhorte à faire preuve de fair-play républicain pour savoir que c’est toujours comme ça. Plusieurs appelés et peu d’élus. Resserrer les rangs pour l’intérêt supérieur du pays et de notre bord politique. Maintenant, il reste à espérer que ceux-là qui ont été zappés, pourront être utilisés dans une autre élection, notamment les législatives qui se profilent à l’horizon. Ce sera une occasion pour rassurer et pour renouveler dans une certaine mesure, les élites dans notre camp.
 
      Dr Alioune Diop Responsable APR à Mbao .Président du Conseil d’Orientation du Fonds pour le Développement des Transports Terrestres..               
R


AUTRES INFOS

Au-delà de son image stigmatisée, la Casamance a des merveilles a offrir au reste du Sénégal et du monde (Par Nicolas Silandibithe BASSENE)

Président de Saint-Louis Basket Club : Baba Tandian jette l’éponge !

Le huitième Forum sur la coopération sino-africaine s'ouvre à Dakar

Investiture du candidat Adoulaye Diouf Sarr : La forte mobilisation des Dakarois

Nécrologie : Nouha Mancaly, correspondant de la Rfm à Bissau est décédé

Prostitution des mineures à Saly : Des filles âgées entre 12 et 16 ans

Abdoulaye Diouf Sarr chez l'Archevêque de Dakar



Recherche