"Ousmane Sonko ne s'est jamais immiscé dans les travaux des comités électoraux" (Pastef Ziguinchor )

Samedi 4 Décembre 2021

A Ziguinchor, Taxawu Senegaal, Bëss du niakk, Jengu tabax, Set Sénégal, entre autres partis membres de la coalition Yewwi askan wi (Yaw), ont dénoncé la gestion des investitures. Une « démarche unilatérale » qui, selon eux, a été « validée» par leur leader, Ousmane Sonko. Mais pour Djibril Sonko, coordinateur départemental de Pastef Ziguinchor, Ousmane Sonko ne s’est jamais mêlé au début et la fin de ces investitures. 

"Si nous pouvons comprendre leur frustration, ne nous pouvons accepter les accusations gratuites à la fois farfelues et dilatoires qu'ils portent sur la personne du président, Ousmane Sonko. Le leader de PASTEF, ne s'est jamais immiscé dans les travaux des comités électoraux (Communal et départemental) Toutes les décisions prises, ont été faites d'un commun accord avec tous les représentants des partis membres de la coalition Yewwi Askan Wi », a précisé le coordinateur départemental de PASTEF dans un entretien accordé à exclusif.net

il ajoute que  la représentativité de chaque parti et mouvement sur les listes à la fois communale et départementale, avait été discutée durant plusieurs réunions. "A l'issue de ces réunions il a été convenu qu'un quota de représentant soit alloué à chaque parti et mouvement. Il avait été même demandé à chaque parti et mouvement de désigner les noms de leurs représentants dans les listes. Et ce qui a été fait par tout le monde. Le mouvement Taxawu Senegaal qui pensait être plus important et plus représentatif que les autres partis et mouvement en dehors de Pastef à Ziguinchor a pensé également, devoir avoir plus de représentants dans les listes que les autres, ce qui ne l'aura pas été accordé. Certainement c'est la raison de leur frustration." 

Refusant de polémiquer sur ces investitures, le patron de PASTEF dans le département de Ziguinchor demande à ses alliés de rejoindre les rangs pour assurer la victoir de Yaw. "Nous avons vu tous, ce qui s'est passé dans la région de Dakar où  mouvement Taxawu Sénégal, s'est taillé la part du lion et il n'a jamais été question pour nous de porter des accusations sur la personne du président Khalifa Sall(... ) Le plus important ce n'est pas d'avoir des postes mais de gagner ces élections et d’abroger la souffrance des populations victimes de la mal gouvernance, étant donnés, qu'ils ont eu des responsables qui ont été investis sur les listes communales et départementales."




 
R

Dans la même rubrique :
< >




AUTRES INFOS

Abdoulaye Diouf Sarr mobilise à Ouakam

Casamance : Qui sont ces rois que Sonko a rencontré ?

Sénégal : Ce que les militants des droits des Lgbt demandent à Macky Sall

Mamour Diallo commanditaire de l'affaire Adji Sarr ? Son ancien conseiller personnel dévoile tout

Découverte de munitions de guerre à bord du « EOLIKA » : Ce qu'il faut savoir sur ce navire

Locales 2022 : Les militants de Yawwi Askan wi chauffent Mbour et font danser Sonko, Déthié Fall, Aida Mbodji(REGARDEZ)

PARRAIN DE LA FINALE DE LA ZONE II DE L’ODGAM DE ZIGUINCHOR : Doudou Ka au service de la jeunesse

Vidéo: Violences électorales, le divorce de Mbathio, accusation de Dabaye Sidy Diop... Les terribles révélations de Tange Tandiang