L’ultime promesse assassine de Macky Sall : du sang et des larmes pour un 2nd mandat de couverture

Mercredi 16 Mai 2018

Par Dr Seck Mamadou Cadre Libéral- Paris


Les livres nous ont enseignés que les portes de l’enfer seront fermées au courant du mois de Ramadan. Paradoxalement, à la veille de ce mois béni de Ramadan, le régime d’autoritarisme électoral de Macky Sall ouvre les portes de l’enfer aux étudiants Sanarois de l’UGB par le meurtre ignoble et prémédité de l’étudiant FALLOU Séne.
A cet effet, le Sénégal entre de plain-pied dans la normalisation autoritaire de type république de l’assassinat en boucle et en toute impunité.
 
Si maintenant la rétention arbitraire des bourses reste un motif d’ordonner des tirs à balles réel sur nos étudiants, nous pensions qu’aucun d’entre eux de manquerait à l’appel car l’argentier du pays n’a jamais osé dire au peuple que les caisses de l’état sont vides et que le pays est sous perfusion financière par intermittence.
Par ailleurs, le non respect des engagements et de la parole donnée au peuple sont, sans aucun doute, des éléments déterminants, constituant et justifiants ces comportements de révolte de notre société en quête effréné de kit de survie dans cette tsunami d’incompétents, d’incapables, d’irresponsables et de manipulateurs des institutions de la république.
 
Toutefois, il a fallu du sang et des larmes pour que Aly Ngouille Ndiaye et Augustin Tine puissent insulter davantage notre conscience collective au travers de leur opération de communication pathétique et de coulée de lave sinistre, pour nous parler de provocation et non de responsabilité !
Il est vrai que dans ces histoires de dingues, je n’avais jamais pensé que les plus dingues semblaient nous diriger. Il est rare que le tueur en série dirige l’enquête sur ses propres meurtres, ailleurs que dans les films. C’est pourtant ce que le peuple est en train de vivre.
 
Si la bourgeoisie de la Dynastie Faye-Sall née à l’ombre du système d’escroquerie politique et de prédation économique, elle est toutefois autoritaire politiquement. Elle ne s’est pas distinguée par des positions courageuses qui auraient contribué à la libéralisation politique et sociale du pays. Elle a ouvertement soutenu la révision déconsolidante de la Constitution pour accorder illégalement un 2 éme Mandat Mackyllé et éventuellement couvrir une présidence de la République à 3 mandats ainsi que les autres décisions qui ont repoussé aux calendes grecques la mise en place des mécanismes d’une transition démocratique.
 
Ainsi avec la DER des der à 30 milliards de conneries pour achat de conscience, nous pourrions sauver la vie de Fallou séne et injecter l’argent du contribuable sur 2 piliers essentiels de notre pays, à savoir l’éducation et la santé, ne se reste que pour étouffer l’accalmie du front social en forte ébullition. Sans quoi, nous continuerons à avoir toujours droit à du sang et des larmes
 
 
 

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE









exclusif.net, site politique pour l'Afrique