Menu

RAPPORT MONDIAL DE L'ONUDC : Plus de 36 millions de personnes souffrent de troubles liés à la consommation de drogues

Dimanche 27 Juin 2021

Environ 275 millions de personnes ont consommé des drogues dans le monde l'année dernière et plus de 36 millions de personnes souffrent de troubles liés à la consommation de drogues, selon le rapport mondial sur les drogues 2021, publié  par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (Onudc).

Le rapport note en outre qu'au cours des 24 dernières années, la nocivité du cannabis a été multipliée par quatre dans certaines parties du monde, alors même que le pourcentage d'adolescents qui perçoivent cette drogue comme nocive a chuté de 40%, malgré les preuves que la consommation de cannabis est associée à une variété de méfaits, notamment sur la santé, en particulier chez les consommateurs réguliers à long terme. Selon le document, le pourcentage de Δ9-Thc - le principal composant psychoactif du cannabis - est passé d'environ 6% à plus de 11% en Europe entre 2002 et 2019, et d'environ 4% à 16% aux Etats-Unis entre 1995 et 2019, tandis que le pourcentage d'adolescents percevant le cannabis comme nocif a diminué de 40% aux Etats-Unis et de 25% en Europe.


En outre, la plupart des pays ont signalé une augmentation de la consommation de cannabis pendant la pandémie. Dans des enquêtes menées auprès de professionnels de la sante dans 77 pays, 42% ont affirmé que la consommation de cannabis avait augmenté. Une augmentation de l'utilisation non médicale de médicaments a également été observée au cours de la même période.
La consommation de drogues augmente, mais les traitements fondés sur la science sont plus disponibles. 


Entre 2010 et 2019, le nombre de personnes consommant des drogues a augmenté de 22%, en raison notamment de la croissance démographique mondiale. Sur la base des seuls changements démographiques, les projections actuelles suggèrent une augmentation de 11% du nombre de personnes qui consomment des drogues dans le monde d'ici 2030 - et une augmentation marquée de 40% en Afrique, en raison de sa population jeune et en croissance rapide.
Selon les dernières estimations mondiales, environ 5,5% de la population âgée de 15 à 64 ans a consommé des drogues au moins une fois au cours de l'année écoulée, tandis que 36,3 millions de personnes, soit 13% du nombre total de personnes qui consomment des drogues, souffrent de troubles liés à la consommation de drogues.
Au niveau mondial, on estime que plus de 11 millions de personnes s'injectent des drogues, dont la moitié vivent avec l'hépatite C. Les opioïdes continuent de représenter la plus grande charge de morbidité attribuée à la consommation de drogues.
Les deux opioïdes pharmaceutiques les plus couramment utilisés pour traiter les personnes souffrant de troubles de l'usage des opioïdes, la méthadone et la buprénorphine, sont devenus de plus en plus accessibles au cours des deux dernières décennies.
La quantité disponible à des fins médicales a été multipliée par six depuis 1999, passant de 557 millions de doses quotidiennes a 3 317 millions en 2019, ce qui indique que les traitements pharmacologiques fondés sur des données scientifiques sont plus disponibles aujourd'hui que par le passé.
La Redaction




AUTRES INFOS

NÉCROLOGIE : Le Khalife de Serigne Mame Mor Diarra Mbacké rappelé à Dieu

Pegasus : Le Maroc sert des citations directes en diffamation contre Forbidden Stories et Amnesty

La voiture des acteurs de la série "Infidèles" endommagée : Ce qui s'est réellement passé

Thiès:Il achète un téléphone volé, utilise le Whatsapp de la propriétaire et lui envoie des images

Kaolack : Le gouverneur annule les concerts de Ngaaka et Wally Seck

Waññiko- Ecoutez le new single du King, Youssou Ndour

3e vague : Ahmed Khalifa NIASSE demande à Macky de remettre le couvre-feu


Recherche