Exclusif.net, la vérité
Accueil
Envoyer à un ami
Partager

Mauritanie: Abandon des poursuites contre des opposants à l'ancien président

Jeudi 20 Février 2020

La justice mauritanienne fait un geste envers trois opposants à l'ancien pouvoir. Les poursuites les concernant sont purement et simplement annulées. Deux d'entre eux, l'homme d'affaires Mohamed Bouamatou et l'ancien conseiller du président Compaoré, Moustapha Limam Chafi, voient également leur mandat d'arrêt annulé.

Par ce geste d'apaisement, le président Ghazouani répond à une demande de l'opposition et se démarque aussi un peu plus de son prédécesseur.

Selon la RFI, Le premier concerné est Moustapha Limam Chafi, intermédiaire dans plusieurs affaires de libération d'otages. Cet homme de l'ombre et de réseau, au service pendant des années de la présidence burkinabè, a été empêché en 2011 de séjourner en Mauritanie suite à l'émission d'un mandat d'arrêt.

Le second n'est autre que le cousin direct de l'ancien chef de l'État, Mohamed Bouamatou, un richissime banquier. Les deux hommes se sont brouillés suite à un différend financier. L'étau s'est ensuite resserré autour de l'homme d'affaires et de ses proches. Il est également accusé d'avoir voulu corrompre des sénateurs.

Moustapha Limam Chafi et Mohamed Bouamatou sont donc deux hommes très influents pour des raisons différentes, qui n'appartiennent à aucun parti politique et qui sdevenus au fil des années les bêtes noires de l'ancien pouvoir.


 
.