"A Ziguinchor, nous avons tout pour se développer mais la seule chose qui nous manque, c’est..."

Jeudi 5 Mai 2022

Ziguinchor est l’une des contrés du pays où les jeunes sont toujours en activité dans tous les secteurs de l’économie. Comme chaque année, plusieurs d’entre eux entrent dans le marché du travail mais, seuls quelques emplois formels sont créés tous les ans.



Pour Cherif Assane Sagna, .coordonnateur, «c'est ce déséquilibre et ce constat amer que nous jeunes de la région de Ziguinchor, nous avons fait et qui nous a poussé à mettre en place une communauté de jeunes venus essentiellement de la région de Ziguinchor, des autres régions de notre pays et de la diaspora. Une association qui s'appelle "Association pour le Développement de Ziguinchor" (ADZ) », explique t-il. 


Revenant sur les raisons de la mise en place de cette association, M. Sagna dira que «c’est suite à plusieurs années de réflexion que nous avons mis en place cette association qui veut gagner les paris de développement et de la paix à Ziguinchor et qui regroupe des jeunes qui sont animés d’un désir ardent de jouer leur partition dans le développement économique et social de leur pays. Après que nous ayons fait un diagnostic efficace et sans complaisance de la situation inconfortable des jeunes dans la région sud et des multiples actions de bienfaisance que nous faisons un peu partout dans le pays, nous avons décidé de mettre en place cette association pour aider les jeunes, garçons et filles, afin qu’ils puissent sortir de leur torpeur, de leur situation de misère et du chômage endémique qu'ils vivent. C’est de cette façon seulement qu’ils pourront participer, comme nous l’avons dit tout haut, au développement de leur région en particulier et de leur pays d’une manière générale.»,


 

Pour gagner les paris du développement et de la paix, «pour nous, le développement c’est avant tout un état d’esprit et des moyens qui sont aussi des facteurs de développement. Le premier facteur de développement pour nous, c'est que nous devons d’abord penser positif pour notre localité. C’est pourquoi, à travers nos idées, nous allons réfléchir et penser très positif pour notre région car, nous avons les moyens de nos ambitions qui sont saines. Dans la région de Ziguinchor, nous avons tout pour se développer. La seule chose qui nous manque, c’est l’accompagnement», a démontré ce, mardi 3 mai 2022, devant la presse, Cherif Assane Sagna.


Pour une paix définitive en Casamance, «nous allons instaurer des débats entre les différents acteurs de la paix c’est-à-dire entre les deux parties en conflit pour le bien de notre région. Je dois vous avouer que nous sommes prêts à descendre dans le maquis pour discuter avec l’aile combattante du MFDC. Les gens se braquent parce qu’ils n’ont rien à faire. Ils se sont sentis oublier. Et si nous leur travaillons du travail, cette paix tant voulue et souhaitée par tous, va s’installer définitivement en Casamance», a appuyé M. Sagna pour qui, l’ADZ va s’investir pour trouver des financements aux femmes avant de les dans le cadre de leur formation. «Nous lançons un appel à tous les jeunes de Ziguinchor. Nous leur demandons de croire à nos potentialités économiques et à nos valeurs. Nous sommes l’avenir de notre pays. Nous ne devons plus être un bétail électoral, c’est-à-dire, d’être des jeunes qui sont à la merci des politiciens qui passent tout leur temps à nous transporter dans de cars «Ndiaga Ndiaye» pour leur intérêt personnel», a démontré Cherif Assane Sagna, coordinateur de l'Association pour le Développement de Ziguinchor" (ADZ)
R

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Fama Thioune et Adja Astou en toute complicité

Affaire Sweet Beauty Spa : La deuxième masseuse entendue par le doyen des juges

L’actrice Yakhara Gueye alias Ndeye Marie dans une superbe tenue

L’actrice Coumba de la série « Infidèles »

Emilie Fiorell : « j’ai été salie, humiliée par Mbaye Niang »

Homophobie dans le football : une absence d'Idrissa Gueye crée la polémique

Zeyna Ndour s'affiche dans une magnifique robe

PSG : Gana Gueye a refusé de jouer sous les couleurs LGBT


Flux RSS

Inscription à la newsletter