Sonko brandit son passeport diplomatique : "Il a été renouvelé par le ministère des affaires étrangères..."

Samedi 12 Mars 2022

Le leader de Pastef non moins maire de Ziguinchor,  ne varie pas d’aucun iota dans sa position dans l’affaire du viol présumé qu’il a été accusé par la jeune masseuse, Adji Sarr. Ousmane Sonko puis que c’est de lui qu’il s’agit, a encore enfoncé le clou dans une émission à Walf tv.

Dans l’offensive, le député maire croit dur comme fer que personne ne peut l’envoyer en taule. « Aucun juge ne peut pas me condamner dans cette affaire. Je ne vois personne dans ce monde qui peut m’envoyer en prison », a-t-il dixit soutenant soit que le dossier classé sans suite ou jugé. » Que le juge m’appelle pour m’attendre. Je suis prêt à aller en procès. J’ai toujours que ce dossier est un dossier politique », persiste Ousmane Sonko.

Sur la rétention de son passeport,  il brandit un autre... "Depuis deux mois, je ne me rends plus dans le bureau du Doyen des juges pour respecter les termes de mon contrôle judiciaire et j’ai décidé de ne plus respecter cette mesure”, a précisé Ousmane Sonko.

Pour le leader de Pastef, ” Un juge qui a publié sur sa page Facebook un article à décharge contre moi dans cette affaire qui m’oppose à Adji Sarr, est disqualifié pour instruire cette affaire. J’ai mon passeport diplomatique qui a été renouvelé il y a quatre mois et si le besoin s’en faisait sentir, je voyagerais.”

Pour ce qui est du dossier judiciaire concernant l'affaire Sweet Beauté, Ousmane Sonko signe et persiste que la justice sénégalaise est complice dans ce dossier. "C'est un dossier dans lequel, personne ne peut m'inculper... Pourquoi l'actuel juge ne m'appelle pas pour m'entendre? J'ai pris des résolutions, j'ai cessé d'aller signer depuis 2 mois. Je ne vais plus le faire. Je l'ai déjà fait depuis 10 mois, mais je ne peux pas respecter une institution qui ne me respecte pas", argue le maire de Ziguinchor, notant au passage que c'est un dossier qui ne mérite qu'un non lieu ou classement sans suite.
 
Le patron de Pastef, voyant ses tentatives de demande de levée des restrictions concernant sa sortie du territoire, ne sera pas sans voix sur ce sujet. Il révèle dans cet entretien : "J'ai mon passeport diplomatique avec moi qui a été renouvelé il y'a 4 mois... Si je veux voyager, je vais acheter mon billet pour le faire. J'ai dit au juge Samba Sall que j'ai été victime d'un complot avec des preuves et je lui ai dit que je ne vous reconnais pas comme juge", considère Ousmane Sonko...
R

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Vidéo : Les révélations de Max Mbargane sur le meurtre commis par le jumeau du lutteur Mama Lamine

Tentative d'inhumation à Touba: La dépouille d'un "homosexuel" refoulée

Wakhinane Nimzatt : Macky Sall offre près de 400 baux aux habitants de la cité "Diobene" grâce à Habib Niang

PSG: Le directeur sportif limogé

Gambie : Le Groupe Edk ouvre un restaurant "Djolof Chicken" à Banjul

Les premiers éléments de l’enquête sur l'assassinat de Fatou Kiné Gaye....

Le capitaine Touré a un homonyme !!!

Série de meurtres et d'agressions à Dakar : Antoine DIOME, ministre de l'intérieur indexé


Flux RSS

Inscription à la newsletter