Menu



Exclusif.net



L’ingérence’’ de la Fifa dans le football continental est un ’’faux débat’’ (Ahmed Yahya)

Dimanche 14 Février 2021

 La question de l’ingérence de la Fifa dans le football africain est ‘’un faux débat’’, a soutenu samedi le président de la Fédération mauritanienne de football, Ahmed Yahya candidat à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF).




‘’C’est un faux débat, nous sommes des membres à part entière de la Fifa et une fédération africaine a le même poids qu’une autre en Europe ou en Amérique du Sud’’, a-t-il déclaré au momemnt de décliner son programme en perspective de l’élection du président de la CAF prévue le 12 mars au Maroc.

Répondant à une question sur les relations entre la Fifa et le football africain, le dirigeant mauritanien a rappelé que deux grandes personnalités de l’instance dirigeante du football mondial, sont des fils du continent.


‘’Le volet administratif est dirigé par notre sœur du Sénégal, Fatma Samoura, le responsable du développement est du Congo (Veron Mosengo-Omba) qui est de la RD Congo’’, a rappelé le dirigeant mauritanien lors de la présentation de son programme au Palais des Congrès de Nouakchott.


D’ailleurs, la Fifa qui est l’instance faîtière se doit justement d’intervenir quand il y a des manquements à l’éthique, a-t-il
souligné rappelant que ce ne sont pas seulement les dirigeants africains qui ont été sanctionnés par la Fifa.


‘’(Michel) Platini (l’ancien président de l’UEFA), c’est quand même la Fifa qui l’a sanctionné’’, a-t-il poursuivi devant un partenaire de personnalités du gouvernement mauritanien, des présidents de Fédérations africaines et des Légendes, les Camerounais Samuel Eto’o et Rigobert Song et le Marocain Nourredine Naybet.


Côté présidents de Fédérations africaines, étaient présents le Congolais Guy Mayolas, Souleymane Wabéri (Djibouti), Fouzi Lekjaa (Maroc) et Wadie Jary de la Tunisie (Wadie Jary).


Au sujet de son programme, le président Ahmed Yahya qui l’a
présenté comme ‘’un engagement’’, l’a articulé autour de sept points.


Dans ces engagements, il a évoqué la mise ‘’des joueurs, clubs et fédérations au cœur de toute action’’, ‘’la décentralisation de la CAF pour plus d’efficacité et de proximité avec les associations membres’’ ;

Il a également cité ‘’des infrastructures de meilleure qualité pour l’éclosion de nos talents et l’attractivité de nos compétitions’’, ‘’des compétitions de meilleure qualité et une approche plus inclusive’’, ‘’une CAF moderne et avant-gardiste’’.

Le dirigeant mauritanien n’a pas manqué de proposer , ‘’plus de ressources financières, plus de programmes pour plus d’impact’’ et la ‘’formation du capital humain, le développement des talents d’une Afrique fière et l’espoir d’un avenir meilleur’’.


SD/AKS
La Redaction



AUTRES INFOS

"Sur le cas d'Adji Sarr, l'Etat a mobilisé toute une armée. Sur mon viol, c'est le silence total", Merry Gomis

Apres décès Thione Seck : Les révélations de Ahmed Aidara (Audio)

Saccage des chaises de l'arène nationale : Le CNG annonce des sanctions

USA: Léon Bassène lance son single "Scared to Love"

Nécrologie : Le Père d'Aida Samb est décédé

Adji Sarr dépose une nouvelle plainte devant le Procureur contre...

Yeumbeul: après avoir reçu sa dose d’Astrazeneca, une dame dans un état critique

TV& RADIOS

Affrontements à l'UCAD: Un étudiant de Kékendo succombe à ses blessures

Birame Souleye Diop précise: «Sonko n'ose pas dire qu'il va encore briguer un mandat à la tête de PASTEF parce que... »

Quand Sidiki Kaba s’engageait à défendre "les homosexuels et les Lesbiennes" (video)

Gaston Mbengue tacle les Apéristes: "Ils organisent des meetings pour tromper Macky alors que Sonko a réussi..."

Vol d'armes à l'intérieur de la caserne de Diaobé: Un capitaine de la gendarmerie dément

Supposée Présence de "forces occultes" : Le colonel Diouma Sow dément et précise

Côte d’Ivoire : Un nouveau gouvernement de 37 ministres et 4 secrétaires d’État



Inscription à la newsletter

Recherche