Menu



Exclusif.net



ENTRE MEFIANCE ET CONFIANCE

Vendredi 19 Février 2021

Onze mois après l’apparition du coronavirus dans son territoire, le Sénégal a réceptionné avant-hier, mercredi, son premier lot de vaccin anti Covid19 venant de la Chine et se dirige vers le démarrage de la vaccination des cibles prioritaires.


ENTRE MEFIANCE ET CONFIANCE
Onze mois après l’apparition du coronavirus dans son territoire, le Sénégal a réceptionné avant-hier, mercredi, son premier lot de vaccin anti Covid19 venant de la Chine et se dirige vers le démarrage de la vaccination des cibles prioritaires. Cependant, le scepticisme anti vaccin persiste même si certaines personnes se disent prêtes à se faire vacciner.
 
Il est 13 heures, en ce jeudi 18 février. Nous sommes au marché Zinc de Pikine animé par une ambiance vive. Ici, la plupart des personnes portent leurs masques et les policiers veillent au grain. Au lendemain de la réception des premières doses de vaccin anti Covid-19, nous demandons à ce commerçant du nom d’Aziz s’il est prêt à se faire vacciner. Il répond : « oui parce que c’est la seule solution pour éradiquer le coronavirus ».

Et d’ajouter : « j’ai entendu que le vaccin est arrivé au Sénégal. Pour moi, on doit accueillir le vaccin parce que c’est la meilleure solution pour le moment et si vous regardez, beaucoup de pays ont déjà commencé à utiliser le vaccin ».

Pour convaincre les populations à se faire vacciner, Aziz demande au gouvernement d’impliquer les chefs religieux dans la stratégie de communication. « Les chefs religieux ont des rôles très importants à jouer pour pouvoir sensibiliser les populations à se faire vacciner parce qu’ils sont très suivis et écoutés par les populations », soutient le commerçant. Tout comme lui, cette jeune étudiante du nom de Fatou Ka se dit prête à se faire vacciner. « Moi, personnellement en tant que citoyenne sénégalaise, je suis prête à me faire vacciner contre la Covid-19, parce que qui ne risque rien, n’aura rien. S’il y a des risques, c’est à nous les Sénégalais d’être prêts à les prendre. Une fois de plus, je vais me faire vacciner même si on n’a pas la certitude que le vaccin est efficace à 100% mais au moins, on sait que le vaccin est efficace à 50 ou à 60% et aussi même si le vaccin ne guérit le coronavirus, il peut nous immuniser contre la Covid-19», estime la jeune fille.

Contrairement à elle, Badou Tine, trouvé à Bountou Pikine, ne pense pas un seul instant aller se faire injecter un vaccin contre la Covid-19. Pis, il se doute même de l’existence de la maladie. « Tout ça, ce n’est rien d’autre qu’un complot. Que le gouvernement nous laisse vivre comme auparavant ».

Toutefois, dira-t-il, « une seule chose, si réellement la maladie existe et que le vaccin est venu au Sénégal, les membres du gouvernement doivent se faire vacciner d’abord en public et là, ils vont peut-être pousser certains qui ont des doutes sur la maladie à se faire vacciner », martèle le marchand ambulant. Le jeune homme n’est pas le seul à être hostile au vaccin anti Covid-19. Fatou Fall est aussi parmi les réticents vis-à-vis du vaccin. « Se faire vacciner, ça ne me traverse même pas l’esprit et je ne vais pas laisser ma maman âgée de 65 ans le faire. D’ailleurs, moi je trouve que les priorités sont ailleurs au lieu de dépenser cette énergie autour d’une campagne de vaccination contre une maladie. Je n’ai jamais vu une personne atteinte de la Covid-19 », soutient la vendeuse de légumes.

Pour elle, « si la maladie était réellement grave comme l’avaient dit les médecins et les autorités gouvernementales, il n’y aurait plus personne au Sénégal vu notre mode de vie ».

Sud Quotidien
La Redaction



AUTRES INFOS

"Sur le cas d'Adji Sarr, l'Etat a mobilisé toute une armée. Mai sur mon viol, c'est le silence total", Merry Gomis

Apres décès Thione Seck : Les révélations de Ahmed Aidara (Audio)

Saccage des chaises de l'arène nationale : Le CNG annonce des sanctions

USA: Léon Bassène lance son single "Scared to Love"

Nécrologie : Le Père d'Aida Samb est décédé

Adji Sarr dépose une nouvelle plainte devant le Procureur contre...

Yeumbeul: après avoir reçu sa dose d’Astrazeneca, une dame dans un état critique

TV& RADIOS

Affrontements à l'UCAD: Un étudiant de Kékendo succombe à ses blessures

Birame Souleye Diop précise: «Sonko n'ose pas dire qu'il va encore briguer un mandat à la tête de PASTEF parce que... »

Quand Sidiki Kaba s’engageait à défendre "les homosexuels et les Lesbiennes" (video)

Gaston Mbengue tacle les Apéristes: "Ils organisent des meetings pour tromper Macky alors que Sonko a réussi..."

Vol d'armes à l'intérieur de la caserne de Diaobé: Un capitaine de la gendarmerie dément

Supposée Présence de "forces occultes" : Le colonel Diouma Sow dément et précise

Côte d’Ivoire : Un nouveau gouvernement de 37 ministres et 4 secrétaires d’État



Inscription à la newsletter

Recherche