Menu



Exclusif.net



Cheikh Amidou Kane, "Kacha" n’est plus : Un grand Commis de l’État s’en est allé !

Dimanche 21 Février 2021

Cheikh Amidou Kane, "Kacha" n’est plus : Un grand Commis de l’État s’en est allé !
Né en 1934 à Marsassoum (Sédhiou), Kacha a fréquenté l’école primaire de Tivaouane où il a réussi au concours des Bourses (entrée en sixième).

Après le Baccalauréat qu’il obtint au Lycée Faidherbe, il se présenta et, avec brio, réussit au concours d’entrée à l’Institut des Hautes Études d’Outre-Mer de Paris d’où il sortit avec le diplôme alors très prisé d’Administrateur civil.

À son retour au Sénégal, il aura occupé diverses hautes fonctions aussi bien dans l’administration centrale (Prefet, puis gouverneur) que dans des directions stratégiques du Sénégal post-colonial dont l’Industrie dont il fut nommé chef de service en octobre 1961.

Il y remplaçait le français Maillochaux appelé à piloter le secrétariat général de la Chambre de Commerce de Marseille. La Raffinerie de Mbao fut parmi les grands projets dont il a contribué à la création .

À l’industrie, il servit aux côtés de son ami Abdoul Aziz Wane, de Kanel, qui en était le directeur général. Ce dernier fut le premier ingénieur négro-africain diplômé de la fameuse École Centrale de Paris.

Kacha est un intellectuel de haut niveau , un Foutankais authentique qui aimait bien et œuvrait pour Saldé, village de son arrière-grand-père Tafsir Mamadou Lamine LY, un des derniers almamis du Fouta.

Il descend également d’Abdoulaye Alpha Ciré Kane (père de Racine Abdoulaye, son grand-père maternel) qui assuma la charge de chef de la province des Yirlabé-Hebbiyabé (1894 à 1912) dont Saldé-Tébégoutt était le chef-lieu de 1894 à 1960.

Kacha est un acronyme formé à partir de Kane «Ka», Cheikh «Ch» et Amidou « A». Ce surnom qu’il a porté jusqu’à son dernier souffle lui a été collé par un de ses camarades de promotion, au Lycée Faidherbe de Saint-Louis, Senegal.

Son rappel à Dieu nous plonge dans une grande tristesse car sa générosité de cœur et l’esprit d’ouverture qui l’animait forçaient l’admiration et l’estime de tous.

Paix à son âme et que Jannatul Firdawsi soit sa résidence éternelle !
Harouna Amadou LY dit Harouna Rassoul, oncle, jeune frère et ami du défunt.
La Redaction



AUTRES INFOS

"Sur le cas d'Adji Sarr, l'Etat a mobilisé toute une armée. Mai sur mon viol, c'est le silence total", Merry Gomis

Apres décès Thione Seck : Les révélations de Ahmed Aidara (Audio)

Saccage des chaises de l'arène nationale : Le CNG annonce des sanctions

USA: Léon Bassène lance son single "Scared to Love"

Nécrologie : Le Père d'Aida Samb est décédé

Adji Sarr dépose une nouvelle plainte devant le Procureur contre...

Yeumbeul: après avoir reçu sa dose d’Astrazeneca, une dame dans un état critique

TV& RADIOS

Affrontements à l'UCAD: Un étudiant de Kékendo succombe à ses blessures

Birame Souleye Diop précise: «Sonko n'ose pas dire qu'il va encore briguer un mandat à la tête de PASTEF parce que... »

Quand Sidiki Kaba s’engageait à défendre "les homosexuels et les Lesbiennes" (video)

Gaston Mbengue tacle les Apéristes: "Ils organisent des meetings pour tromper Macky alors que Sonko a réussi..."

Vol d'armes à l'intérieur de la caserne de Diaobé: Un capitaine de la gendarmerie dément

Supposée Présence de "forces occultes" : Le colonel Diouma Sow dément et précise

Côte d’Ivoire : Un nouveau gouvernement de 37 ministres et 4 secrétaires d’État



Inscription à la newsletter

Recherche