Menu

Affaire Kopar Express : le juge d’instruction et le parquet ne parlent pas le même langage...

Samedi 24 Juin 2023

Affaire Kopar Express : le juge d’instruction et le parquet ne parlent pas le même langage...
Un nouvel épisode dans l’affaire Kopar Express. Ibrahima Mbaye, qui détient 8 parts dans cette plateforme de collecte de fonds, a été placé sous contrôle judiciaire par le juge du deuxième cabinet chargé de son dossier.

D’après Libération, qui donne l’information, le magistrat instructeur prend ainsi le contrepied du parquet, qui avait requis le mandat de dépôt contre le mis en cause. Ibrahima Mbaye attendra donc libre son éventuel jugement.

Ibrahima Mbaye est plus chanceux que Seydou Nourou Ba, qui détient 25 parts dans Kopar Express. Ce dernier est sous mandat de dépôt depuis mars dernier dans le cadre de la même procédure.

Ibrahima Mbaye a été présenté mercredi dernier au juge du deuxième cabinet. Il a été arrêté le weekend précédent à l’AIBD alors qu’il s’apprêtait à prendre un vol pour Paris.

Il est inculpé pour association de malfaiteurs, complot contre l’autorité de l’État, actes de nature à occasionner des troubles politiques graves et à compromettre la sécurité publique, financement d’activités de nature à compromettre la sécurité et à occasionner des troubles politiques graves.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 18 juillet 2024 (wolof)

Préparation aux examens : comment mémoriser facilement davantage

Almadies : Amadou Loum Diagne obtient un financement de 81 millions de dollars pour construire des hôtels de luxe

France : Aubameyang quitte l'Olympique de Marseille

Foot : Les Lionnes confirment leur supériorité face à la RD Congo avec une victoire 2-0

Assemblée générale de la FSF reportée : Augustin Senghor évoque une perte de 15 millions FCFA

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 16 juillet 2024 (wolof)

Présidence de la FSF : Senghor en lice pour un quatrième mandat ?

Audition de la FSF par la Cour des comptes: Augustin Senghor brise le silence

Nairobi : Un tueur en série avoue 42 meurtres



Flux RSS

Inscription à la newsletter