Une lesbienne tabasse sa copine qui refuse de coucher avec elle

Mercredi 6 Décembre 2017

Une lesbienne tabasse sa copine qui refuse de coucher avec elle
La dépravation des mœurs a atteint sa vitesse de croisière à Dakar. A force de voir ces comportements contre nature ces temps-ci, l’on se demande si l’Apocalypse tant annoncée n’est pas déjà à nos portes.

  L’histoire s’est déroulée le week-end dernier dans le paisible quartier de Ngor Almadies. Alors que tous se préoccupaient des mouvements du week-end, deux jeunes filles d’un âge avancé, réglaient leurs comptes au bas de l’immeuble où elles habitent, ce qui ne laissait personne indifférent surtout que les protagonistes ressemblaient à des personnes à qui matériellement, la vie souriait.

A première vue, on pouvait voir l’une d’elle en jean portant des dreads tenir le col d’une autre, un peu moins âgée qu’elle. Les chaudes discussions ne pouvaient laisser place à autre chose qu’un chagrin d’amour. Rends-moi tout ce que j’ai acheté pour toi, ordonnera la dame en jean. Et à la deuxième de lui répondre que tout ce qu’elle a reçu, c’est parce qu’elle comblait ses désirs.

La tension montait d’un cran et les curieux présents tenaient à savoir comment l’une pouvait réclamer avec autant de véhémence à l’autre des effets. Malgré l’intervention des spectateurs, la dame en pantalon voulait en finir avec l’autre. Elle lui tenait au cou, criait sur elle, lui assénait des gifles.

Comme un coup de massue sur la tête de l’assistance, celle qui recevait les coups déclara à l’autre qu’elle mettait fin à sa relation avec sa nouvelle élue. C’est à peu près les propos que la troisième attendait pour se mêler à son tour à la bagarre. Cette dernière qui était à l’origine de la dispute était dans une luxueuse 4X4 et attendait sa nouvelle copine qui devait juste venir récupérer ses affaires en vue de déménager chez elle. En voyant la scène et le témoignage fait par deux voisins du « couple », qui qui confirma que les deux dames sont des “gouines” et qu’elles sortaient régulièrement ensemble, ceux qui essayaient de les séparer ont reculé pour continuer de délecter du spectacle offert.

L’information a été confirmée par la dame en pantalon qui semble être “l’homme”. Elle ajoutera que cela faisait quelques jours qu’elle ne retrouvait pas sa dulcinée (sa copine), car cette dernière serait en relation avec quelqu’un d’autre, c’est pourquoi elle veut lui reprendre tout ce qu’elle lui a acheté et qui se chiffrerait selon elle, à plus de cinq millions entre bijoux en or, sacs, habits et chaussures de luxe.

Ces propos tenus ont rendu certains curieux furieux au point qu’ils voulaient les frapper. Mais l’un d’entre eux a fait appel à la gendarmerie et heureusement, sur ces entrefaites les deux amoureuses ont compris cet état de fait et se sont dirigées dans leur immeuble, laissant sur place la propriétaire de la4X4 médusée.

Ce phénomène des gouines au Sénégal ne cesse d’atteindre des sommets extrêmement dangereux pour notre société. Si dans un passé récent, les adeptes se cachaient, cela n’est plus le cas aujourd’hui. Il suffit de faire un tour dans quelques endroits huppés de Dakar pour se rendre à l’évidence. Dakar et surtout, les Almadies n’ont rien à envier aux villes newyorkaises ou hollywoodiennes. Tout se vend et tout s’achète… les mineurs se prostituent, les pédés ou gouines ne se cachent plus. Apocalypse Now ?

Dakartimes. info

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 02:51 Voici l’imam qui a été égorgé par son fils




AUTRES INFOS

Anniversaire: le président Macky Sall fête ses 55 ans aujourd’hui !

Voici l’imam qui a été égorgé par son fils

Woré Sarr recadre Abou Lahad Sadaga : « Vous êtes impoli, mal élévé et discourtois»

Le Président de la République Macky Sall dans le pavillon présidentiel de l'AIBD

Ces spécialistes de la santé mentale qui diagnostiquent Donald Trump

Gambie : le renouveau du tourisme un an après Jammeh



Me Abdoulaye Wade : « Pourquoi j’ai donné au plus grand Aéroport moderne du Sénégal le nom de Blaise Diagne.»

Blague de Macron et départ du président burkinabè: «pause technique» ou «incident diplomatique» ?

Macron aux africains: «Vous ne devez qu'une chose pour les soldats français : les applaudir»

Réactions en Afrique sur les réseaux sociaux après le discours d'Emmanuel Macron

Vidéo: Macron humilie le président Burkinabé et ses étudiants "Vous m'avez parlé comme si j'étais le Président du Faso"

Vidéo: Touba met en garde les polémistes, insulteurs et activistes

SAMEDI: Khalifa Ababacar Sall le jour de son jour