Transhumance des maires de l’opposition : Les électeurs trahis, ruminent leur colère

Mercredi 11 Mai 2022

En juillet prochain, les populations auront à choisir les députés qui vont composer l’Assemblée nationale du Sénégal. Mais, avec la ruée actuelle de maires de l’opposition vers le camp présidentiel, les électeurs qui se sentent trahis, sont désemparés, découragés.

Comme lors de chaque scrutin, des milliers de promesses vont encore être faites par les candidats parmi lesquels, on retrouve des gens de bonne foi à côté de profiteurs, trompeurs, qui, comme les maires transhumants, vont rejoindre le camp adverse, une fois élus députés du peuple. Dans moins de deux mois, les électeurs sénégalais qui le désirent, vont pouvoir choisir les hommes et les femmes qui vont composer, pendant les cinq prochaines années, l’Assemblée nationale.

Comme c’est le cas à chaque élection, les candidats font toutes sortes de promesses aux populations qui devront choisir entre des candidats de bonne foi, capables de les représenter, et des trompeurs qui monnayent le mandat, une fois élus. Si, face aux différents candidats en lice, une certaine méfiance s’installe chez les populations, c’est parce que dans leur vécu, des candidats qui ont eu à leurs promettre de bien les représenter, ne l’ont pas fait, une fois élus.

Mais il y a surtout ces cas inédits de transhumance de maires de l’opposition vers le camp adverse, qui découragent les électeurs qui se sentent trahis, trompés. Dans la plupart des localités, où des maires sortant sont en lice, des milliers de promesses ont été faites aux électeurs.

Mais, à l’évaluation, ils se rendent toujours compte que rien n’est fait. Au Sénégal où les députés sont élus au suffrage universel, les promesses électorales influent sur le choix des électeurs.

S’y ajoute le nouveau système de transhumance qui consiste à solliciter les voix des électeurs, et une fois élu, de rejoindre le camp d’en face pour de l’argent ou un poste.
Tribune
R

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Vidéo : Les révélations de Max Mbargane sur le meurtre commis par le jumeau du lutteur Mama Lamine

Tentative d'inhumation à Touba: La dépouille d'un "homosexuel" refoulée

Wakhinane Nimzatt : Macky Sall offre près de 400 baux aux habitants de la cité "Diobene" grâce à Habib Niang

PSG: Le directeur sportif limogé

Gambie : Le Groupe Edk ouvre un restaurant "Djolof Chicken" à Banjul

Les premiers éléments de l’enquête sur l'assassinat de Fatou Kiné Gaye....

Le capitaine Touré a un homonyme !!!

Série de meurtres et d'agressions à Dakar : Antoine DIOME, ministre de l'intérieur indexé


Flux RSS

Inscription à la newsletter