Sortie de Karim Wade: Seydou Guèye tente de démentir...

Vendredi 12 Janvier 2018

 Dans un communiqué, Monsieur Karim Wade allègue qu’il a été victime lors de sa libération le 23 juin 2016, d’une « expulsion de son propre pays pour prendre le chemin d’un exil forcé ».  
Cette allégation est rigoureusement fausse.  

Aussi, afin que nul n’en ignore, c’est sur la base d’une lettre de l’Emir du Qatar, appuyant une requête de la famille Wade, que le Président de la République Macky Sall a accordé, pour des 
raisons humanitaires, une grâce présidentielle à Monsieur Karim Wade. 

A sa sortie de prison, il a quitté le Sénégal par vol privé en compagnie d’un de ses amis. S’il a pris volontairement cette décision, il en connaît seul les rasions. C’est certainement pour les mêmes raisons qu’il fuit la France, son autre pays, et l’Allemagne où ses amis de Fraport sont à présent mis en examen par la justice. 

Serait-il interdit de séjour en France ou en Europe ? 

Monsieur Karim Wade sait pertinemment qu’il doit faire face au Sénégal à des sanctions financières auxquelles il ne saurait se soustraire en vertu de la décision de justice prononcée à son encontre, le 23 mars 2015, par le tribunal. 

Que le peuple sénégalais se rassure car force restera à la Loi ; tout dettier solvable s’exposant volontairement aux contraintes judiciaires appropriées en cas de refus de remboursement, conformément à la Loi.  


Fait à Dakar, le 12 janvier 2018 
Le Porte-Parole national 
Seydou Guèye

Dans la même rubrique :
< >

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE





AUTRES INFOS

​Pluie diluvienne à Abidjan : le footballeur Max Gradel soulage les sinistrés

Coupe du monde 2018 : saisie de maillots de la Colombie imprégnés de cocaïne

Moustapha Cissé Lo est à Ziguinchor

Aliou Cissé : « Rien ne m’inquiète dans l’équipe japonaise »

Décès du musicien Geoffrey Oryema, voix émouvante de l'exil africain

Le chanteur américano-sénégalais Akon veut créer sa monnaie virtuelle



VIDEO- Serigne Fallou Mbacké Diomada sert un sermon de feu: « Le Gouvernement de Macky est truffé de menteurs»

Idrissa Seck révèle: «Marieme Faye Sall a dit que les dossiers difficiles, c'est elle qui les gère...»

Le Capitaine Sidibé : «Un ASP, est un civile et il n'a pas le droit de conduire même un véhicule de la Police »

Rapport de l’IGF: les amis de Mame Mbaye Niang accusent le ministre Amadou Ba

Sécurité: Pourquoi la gendarmerie refuse de collaborer même à 2% avec les ASP

Le Grand Serigne de Dakar: « Même les vendeurs de Thiaf et de Bégné sont devenus des experts en pétrole »

Dialogue sur le pétrole: l'argent a circulé pour acheter des interventions en faveur de Macky (Audio)



exclusif.net, site politique pour l'Afrique