Menu




Scandale: une même personne titulaire de deux cartes d’identité nationale, avec des numéros d’identification nationale différents

Samedi 8 Juillet 2017

Scandale: une même personne titulaire de deux cartes d’identité nationale, avec des numéros d’identification nationale différents
Le Sénégal a-t-il jeté 50 milliards F Cfa par la fenêtre ? Difficile de répondre par la négative. La preuve, malgré ce montant faramineux filé à Iris Corporation, qui s’est adjugé le marché pour la confection de la nouvelle carte nationale d’identité dite biométrique, tout laisse croire que la fiabilité des nouvelles cartes laisse à désirer.

Et n’est pas de nature à faire taire les plus folles querelles politiciennes sur l’existence de doublons au niveau du fichier électoral. En dépit du coût exorbitant de ce marché, des nombreuses garanties du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, ainsi que du Directeur de l’Automatisation des Fichiers, cette carte dite biométrique n’offre pas les garanties escomptées.

La preuve par 9 en a été administrée à plus d’un à Ziguinchor. Où l’amer constat a été fait par Actusen.com, avec la découverte d’une même personne titulaire de deux cartes d’identité nationale avec des numéros d’identification nationale différents.

Et cela ne fait que confirmer les craintes des pourfendeurs de la carte d’identité dite Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), qui, hélas, ne semble pas remplir toutes les conditions requises pour une biométrie.

Si beaucoup de citoyens s’étaient plaints de voir sur leur carte la photo d’un tiers ou même de se retrouver avec une carte qui, à part la photo, renvoyait à une autre identité, tous les impairs liés au job de Iris Corporation avaient été étouffées dans l’œuf, au motif que le débat était soulevé par des politiciens.

A la veille de l’ouverture de la campagne électorale et au moment où plus de la moitié des 5,7 millions demandeurs de la nouvelle carte continuent d’attendre d’entrer en possession de leurs sésames, le moins que l’on puisse dire est que la machine du processus électoral chemine plus qu’elle ne sache avancer. Et ce, depuis le lancement de la refonte du fichier électoral et de la nouvelle carte dite biométrique.

Actusen.com





Inscription à la newsletter

TV& RADIOS

Rapatriement massif de migrants clandestins: L'Espagne et le Sénégal signent des accords

Vidéo: Titi fait pleurer Alima Dionne de Sen Tv le jour de son anniversaire

Benoit Sambou assène ses vérités: "Les populations sont fatiguées des discours creux et des promesses sans lendemain..." (REGARDEZ)

Corine Augustine N'deye déplore :"Il y a trop de discrimination dans les concours au Sénégal"

Me Wade: "Vendre des licences de pêches à n'importe qui pour toucher 50 ou 120 millions de commission, c'est scandaleux " (REGARDEZ)