Menu

Pr Fatoumata ANNE : "Les franchises universitaires ne signifient pas l'impunité"

Mardi 16 Novembre 2021

Des «cas récurrents de violence, de harcèlement et chantage sexuels ou encore d’humiliation et d’insulte grave» sont entre autres les raisons qui ont amené le corps professoral féminin de l’Université Assane SECK de Ziguinchor à tenir un sit-in ce 15 novembre.

En effet, selon leur porte-parole Fatoumata ANNE, les femmes font face à diverses formes de violences de la part des étudiants. A l’en croire pour ne pas encourager de tels actes dans un espace de savoir, il faut l’application de l’article 24 du règlement intérieur de l’Université.

 « La réalité, c’est qu’il reste encore difficile d’oser parler de ces violences sexistes dans un cadre aussi prestigieux qu’une université. Qu’on le veuille ou non, être victime, c’est aussi craindre que l’Institution ne réagisse pas. Nous dénonçons vigoureusement et nous nous indignons profondément. Il est formellement interdit, dans l’espace universitaire, toute activité de nature à compromettre la dignité, l’intégrité physique et morale des personnes, le harcèlement, le chantage, le proxénétisme et l’abus de pouvoir. L'université ne saurait étre un espace de non droit et les franchises universitaires ne signifient pas l'impunité », déclare-t-elle.

Le collectif de femmes professeurs de l’Université de Ziguinchor qui entend porter le combat devant interpelle également la tutelle.
R


AUTRES INFOS

Actions sociales : Lat Diop au chevet des couches démunies

La gouvernance des réseaux sociaux

«Il m’a violée et engrossée avant de m’épouser»

Adja Diallo : "Je regrette d'avoir été mannequin"

Adultère : Un agent forestier surprend son ami commerçant sur sa femme et...

Un boulanger taillade le berger qu’il a surpris avec sa femme

Reprise de la distribution des bourses sociales

TV& RADIOS

Aéroport de Cap Skirring: La réception du Premier vol International post-réhabilitation, prévue le 5 Décembre

Tentative d'assassinat : la voiture de Khadija Mahecor Diouf de Pastef sabotée

Gaston Mbengue : "Je présente mes excuses aux Sénégalais... Barthélémy Dias est mon fils" (REGARDEZ)

Vidéo: Macky étale sa colère après l'arrêt des financements de l'exploitation des énergies fossiles

Sécurité, Santé, éducation, énergie...ce que la Chine promet à l'Afrique

Afrique: Macky Sall plaide pour la souveraineté "pharmaceutique et médicale" (VIDÉO)

Charles Faye répond à une responsable de BBY: " Vous voulez mettre en mal Sonko avec les marabouts...mais ça ne passera pas"



Recherche