Palestine : interdit de divorcer durant le ramadan

Mardi 30 Mai 2017

Le chef des tribunaux islamiques palestiniens a ordonné dimanche aux juges de ne pas prononcer de divorce durant le mois de jeûne du ramadan.
Il a peur que la privation de nourriture et de cigarettes soit la cause de décisions trop hâtives.
Dans un communiqué, Mahmoud al-Habache a assuré se baser sur "l'expérience des années précédentes".
"Durant le mois sacré pour les musulmans qui a débuté samedi, certains, parce qu'ils n'ont pas mangé et pas fumé, créent des problèmes dans leur couple et prennent ensuite des décisions rapides et non mesurées", a-t-il expliqué.



AUTRES INFOS

Deso Dogg, ancien rappeur devenu jihadiste, tué en Syrie

Léa Soukeyna Ndiaye citée dans une rocambolesque affaire…

Le président français arrive à Saint-Louis : la mairie refait toutes les routes !

Rihanna annonce un projet de 187 milliards au Sénégal

Scandale: le bois Casamançais en Gambie, un blanc revendique...

Wally Seck : Tout ce que vous ne saviez pas sur sa fortune



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor