Palestine : interdit de divorcer durant le ramadan

Mardi 30 Mai 2017

Le chef des tribunaux islamiques palestiniens a ordonné dimanche aux juges de ne pas prononcer de divorce durant le mois de jeûne du ramadan.
Il a peur que la privation de nourriture et de cigarettes soit la cause de décisions trop hâtives.
Dans un communiqué, Mahmoud al-Habache a assuré se baser sur "l'expérience des années précédentes".
"Durant le mois sacré pour les musulmans qui a débuté samedi, certains, parce qu'ils n'ont pas mangé et pas fumé, créent des problèmes dans leur couple et prennent ensuite des décisions rapides et non mesurées", a-t-il expliqué.

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE









Recherche