Menu

Ousmane Sonko lance la caravane de la liberté et annonce son retour à Dakar

Mercredi 24 Mai 2023

Depuis Ziguinchor, Ousmane Sonko a annoncé son retour à Dakar, au lendemain de son procès pour viols, qui s’est tenu mardi en son absence. Le jugement a été mis en délibéré au 1er juin. Dans cette première réaction devant ses partisans mercredi soir 24 mai, l’opposant a appelé « au combat final ».

Dans une sortie inattendue, cet après-midi à Ziguinchor, le président de Pastef Ousmane Sonko a informé de son retour à Dakar dans les plus brefs délais. « Tout jeune qui croit au combat, je lui donne rendez-vous à Dakar. Toute stratégie a une échéance et le combat final se fera à Dakar. Je compte y retourner sous peu », a confié devant ses militants et sympathisants Ousmane Sonko en se félicitant de ce qu’il qualifie de victoire de la jeunesse face au régime de Macky Sall qui a voulu ces derniers jours mettre la main sur sa personne. Le leader politique entend d’ailleurs emprunter la route pour retourner dans la capitale sénégalaise.


« Je passerai par la route pour aller à Dakar et j’entends m’arrêter dans certaines localités pour communier avec les sénégalais. J’ai entendu le procureur de Macky Sall dire hier (mardi) zéro tolérance pour Ousmane Sonko. À partir de maintenant, également, zéro tolérance à Macky Sall. Nous avons eu tout ce que nous voulions et l’objectif est de retourner à Dakar », a-t-il souligné en invitant ses partisans à maintenir la mobilisation.


« Il faut qu’il y ait des gens partout pour que quand il faut mener la bataille que tout le monde s’y mette. Ce combat sera concrétisé par les courageux et non par les peureux. Si je dois donner ma vie pour que le Sénégal puisse aller de l’avant, je suis prêt. Vous avez participé à vulgariser le consommer local dans les réseaux sociaux, ayons le même engouement pour faire face à face aux forces de l’ordre et à Macky Sall. Il est temps qu’on prenne notre responsabilité », a déclaré Ousmane Sonko. Le président de Pastef les patriotes a saisi l’occasion pour inviter à lever le blocus autour de sa demeure à Ziguinchor.


« Nous avons offert à Macky Sall toutes les possibilités pour que la paix demeure dans ce pays, mais s’il ne veut pas nous foutre la paix, nous lui ferons face. Je vous donne rendez-vous dans quelques jours et s’il plait à Dieu rien ne m’arrivera. À la formidable jeunesse ziguinchoroise, je vous demande de lever toutes les barrières et de maintenir le dispositif de surveillance en alerte », a dit l’opposant au régime de Macky Sall...
Lisez encore

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Jeudi 18 Avril 2024 (wolof)

Le scandale de Rio : Une femme tente de manipuler son oncle décédé pour de l'argent

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du mercredi 17 Avril 2024 (wolof)

Evan Ndicka de l'AS Roma : Aucune pathologie cardiaque, mais un traumatisme thoracique

Mamy Sora, "Top Modèle et Femme Authentique"

Diomaye à Tivaoune : les nouvelles images...

Diomaye chez le Khalif Général des Mourides : Les nouvelles images

Sénégal : l'aéroport international de Cap-Skirring certifié

Une tonne de cocaïne saisie à Kidira : l'OCRTIS hérite de l’enquête

Parti Rewmi : Un grand responsable quitte Idy


Flux RSS

Inscription à la newsletter