ML. DIALLO : "Macky Sall et ses députés voulaient faire endosser à l’opposition la responsabilité d’une augmentation du nombre des députés"

Samedi 16 Avril 2022

Le nombre de sièges à l'Assemblée nationale, sera maintenu à 165. Le projet de loi soumis aux députés, ce vendredi, proposait une évolution à 172 députés, notamment pour prendre en compte le nouveau département de Keur Massar. Mais, les choses ne se sont, finalement, pas passées comme prévu. Le ministre de l'intérieur a vite pris les micros pour accuser l'opposition. Mamadou Lamine DIALLO a répliqué.

"Macky Sall et ses députés voulaient faire endosser à l’opposition la responsabilité d’une augmentation du nombre des députés de 165 à 172, pour sans doute anticiper sur la perte des 7 députés de Dakar lors des élections législatives du 31 juillet 2022.  Face au refus de l’opposition de tomber dans ce piège, la majorité mécanique a décidé de s’attaquer à un vieil acquis démocratique, les 60 députés élus sur la liste nationale pour les ramener à 53. Recul démocratique ou augmentation incontrôlée du budget de l’assemblée, j’ai rejeté le chantage de BBY", a t-il déploré.
R

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Vidéo : Les révélations de Max Mbargane sur le meurtre commis par le jumeau du lutteur Mama Lamine

Tentative d'inhumation à Touba: La dépouille d'un "homosexuel" refoulée

Wakhinane Nimzatt : Macky Sall offre près de 400 baux aux habitants de la cité "Diobene" grâce à Habib Niang

PSG: Le directeur sportif limogé

Gambie : Le Groupe Edk ouvre un restaurant "Djolof Chicken" à Banjul

Les premiers éléments de l’enquête sur l'assassinat de Fatou Kiné Gaye....

Le capitaine Touré a un homonyme !!!

Série de meurtres et d'agressions à Dakar : Antoine DIOME, ministre de l'intérieur indexé


Flux RSS

Inscription à la newsletter