Menu

Les enjeux des élections locales : On peut résumer le but de la création du parti PASTEF en trois mots (Par Ibrahima Sambou)

Jeudi 29 Juillet 2021

Les enjeux des élections locales : On peut résumer le but de la création du parti PASTEF en trois mots « changement du système »


Il y a beaucoup de leaders politiques qui ont créé leur parti pour uniquement participer au partage du gâteau. C’est dans ce sens qu’ils se rangent derrière les grands partis lors des élections. Autrement dit des partis YOBALEMA. Des leaders qui n’ont pas une ambition présidentielle. PASTEF n’est pas venu dans l’arène politique pour jouer un rôle de figurant.



Le seul objectif de ce dernier c’est de porter à la tête du pays son leader Président Ousmane Sonko dont les qualités sont en parfaite adéquation avec le projet de PASTEF afin de changer le système.
Aujourd’hui le succès de ce parti est dû en grande partie au parcours et discours de son leader.
PASTEF a participé à deux élections : Elections législatives de 2017 avec 37 705 voix soit un pourcentage de 1,15 % et élection présidentielle de 2019 avec 687 065 voix soit un pourcentage de 15,67 %. 
Entre 2017 et 2019 PASTEF a fait une ascension fulgurante pour une première participation à une élection présidentielle de 37 705 voix à 687 065 voix.




 une ascension jugée illusoire et éphémère par nos détracteurs qui taxaient PASTEF de parti des réseaux sociaux.Ils justifient leur argument par la non-participation de beaucoup de candidats notamment Karim Wade et Khalifa Sall. Cause pour laquelle les élections locales du 23 janvier 2022 constitueront un véritable test pour confirmer et améliorer nos 15,67 % de 2019. 


La conduite que doit tenir tout patriote qui rêve de voir un jour le leader du PASTEF Président de la République du Sénégal est de voter pour la liste de PASTEF et ses futurs alliés afin de faire un bon score lors de ces échéances prochaines.  Une victoire pendant les élections locales constitue un message précis et sérieux sans hypocrisie pour les prochaines élections législatives de 2022 et l’élection présidentielle de 2024. En France même si comparaison n’est pas raison Jacques Chirac avait remporté à plusieurs reprises la mairie de Paris et cela a été un tremplin pour arriver au pouvoir.



Donc j’invite mes frères et sœurs patriotes à faire une lecture politique, socio-politique du pays et de ne pas faire une lecture circonstancielle. Si PASTEF et ses futurs alliés choisissent des candidats, il faudra rester fidèle au choix.


Par contre il faut mettre beaucoup de rigueur pour le choix de nos candidats pour que nous ne soyions pas victimes du syndrome de la transhumance. Car nous avons vu beaucoup de maires qui ont transhumé après avoir été élus sous la bannière d’un autre parti politique. Nous pouvons prendre l’exemple sur l’actuel maire de la commune de Niaguis et celle de Bambey, et tant d’autres.  Pour éviter ces scénarii choisissons des candidats intègres, dignes, patriotes qui ne trahiront jamais le projet de PASTEF.
N’est-il pas une aberration de dire que pour les élections locales je peux voter pour n’importe quelle liste et prétendre voter en 2024 pour le candidat du PASTEF? PASTEF NIAGUIS et ses futurs alliés à la conquête de la mairie de NIIAGUIS. 2024 c’est maintenant.

IBRAHIMA SAMBOU PASTEF NIAGUISS
RED


AUTRES INFOS

Emilie Fiorelli de nouveau en couple avec MBaye Niang

Supposé divorce de Sonko: Abdallah ouvre le feu sur Tange et ses soutiens (Vidéo)

Yémen : Comment les rebelles Houthis ont exécuté neuf personnes

Big Mama en valeur sa derrière

Guinée: Michel Lamah, Chef de l’opération du Coup d’État, arrêté pour...

Volley: le Cameroun gagne le Championnat d’Afrique féminin 2021

Ziguinchor : L'association des coiffeuses et coiffeurs rendent hommage au Président Seydou Sané

TV& RADIOS

Diffusion des images de l’arrestation de Bougazelli: La pertinente analyse d'Abdallah

Le gouverneur de la BCEAO salue l'apport de Charles Konan Banny à l'institution

L'ex député de l'APR, Seydina Fall Bougazelli : «Je suis foutu !»

Les images explosives de l'arrestation du député de l'APR, Boughazelli : Il tente de corrompre les gendarmes

Arrestations de Kilifeu et Simon : Les révélations explosives de Cheikh Bara Ndiaye

Cambriolages, agressions, échanges de tirs avec les gendarmes... Mais qui protège Thierno Amadou Diallo dit Thier ?

Dégradation très avancée du pont Emile Badiane : Un collectif "raisonne" le gouvernement



Recherche