Menu

Détention de Habré : Les organisations de défense des droits humains demandent "un allégement de ses conditions de détention"

Lundi 9 Août 2021

Détention de Habré : Les organisations de défense des droits humains demandent "un allégement de ses conditions de détention"
Le 02 aout dernier, Mme Fatimé Raymonne Habré  avait saisi  les membres des Organisations des droits de l’homme, sur les conditions de détention de son mari Hissène Habré, ancien président Tchadien. Ces dernières viennent de réagir. Les  organisations des droits de l’homme (Afrikajom Center, Raddho et Forum du justiciable ) demandent à l'Etat du Sénégal de revoir ses conditions de détention.


"Avec la recrudescence de la pandémie marquée par l’arrivée du variant Delta, plus contagieux et beaucoup plus dangereux, rien ne devrait s’opposer à des mesures humanitaires en faveur de l’ancien Président du Tchad. Nos organisations rappellent que M. Hissein Habré garde intacte son droit à la vie et à la santé. Par conséquent, en raison de la gravité de la Pandémie actuelle et compte tenu de la détérioration de sa santé et de son âge avancé, l'Etat du Sénégal doit prendre les mesures idoines"plaident ces trois organisations dans un communiqué transmis à exclusif. net.

 Il faut rappeler qu’au début de la Pandémie à Covid 19, Hissein Habré avait été placé le 7 avril 2020 en résidence surveillée pour 60 jours à cause des risques pour sa santé et de son âge avancé. "Nous organisations de la Société civile, insistons sur la nécessité d’accélérer le processus d’indemnisation des victimes qui reste une obligation pour la communauté internationale. Ainsi, l’Union Africaine doit prendre en charge la question de la mise en œuvre effective de la réparation due aux victimes. Face à cette situation, nos organisations : Rappellent la nécessité de respecter le droit à la vie et à la santé de M. Hissein HABRE ; Demandent qu’une attention particulière soit portée, compte tenu de son âge, à la santé de M. Habré ; Appellent, pour des raisons humanitaires et sanitaires à un allégement des conditions de détention de Hissein HABRE."



Pour rappel M. Hissein HABRE, ancien Président du Tchad, jugé en 2016 par les CAE et incarcéré à la Prison du Cap Manuel depuis Juin 2013 sur la nécessité de revoir la situation de ce dernier dans ce contexte de pandémie qui menace particulièrement les personnes âgées.
RED


AUTRES INFOS

La réaction Duggy Tee sur l’affaire Kilifeu-Simon

Un ancien militaire faisait chanter des femmes en envoyant leurs vidéos obscènes à Adamo

Attentat à la pudeur : Un agresseur caresse les seins d'une femme à Saint Louis

Jennifer Lopez, spectaculaire à 52 ans, elle révèle son corps parfait

Révélation explosive : Fatoumata Danso détruit Maty 3pommes et Me Elhadji Diouf (Vidéo)

La chanteuse Dieyla Gueye : « Mon élimination m’a beaucoup motivée »

Queen Biz : toujours sexy, dévoile une partie du tournage de son single

TV& RADIOS

Les images explosives de l'arrestation du député de l'APR, Boughazelli : Il tente de corrompre les gendarmes

Arrestations de Kilifeu et Simon : Les révélations explosives de Cheikh Bara Ndiaye

Cambriolages, agressions, échanges de tirs avec les gendarmes... Mais qui protège Thierno Amadou Diallo dit Thier ?

Ziguinchor : Le plateau technique de l'hôpital de la "Paix" renforcé (Vidéo)

Trafic présumé de passeports : la vidéo qui mouille Simon, mise en ligne

Dégradation très avancée du pont Emile Badiane : Un collectif "raisonne" le gouvernement

Trafic de visas :Kilifeu mouille l'ambassade du Sénégal à Paris



Recherche