Menu

Biden relance le billet de 20 dollars avec Harriet Tubman, que Trump avait bloqué

Mardi 26 Janvier 2021

L’administration Biden, nouvellement investie, va relancer le projet emblématique de faire figurer le portrait de la militante anti-esclavagiste noire Harriet Tubman sur les billets de 20 dollars, abandonné par le gouvernement de Donald Trump, a annoncé ce lundi 25 janvier la Maison Blanche.

“Le secrétariat au Trésor prend des mesures pour relancer les efforts en vue de mettre Harriet Tubman sur les nouvelles coupures de 20 dollars”, a indiqué la porte-parole de Joe Biden, Jen Psaki.

“Il est important que nos billets, notre argent (...) reflètent l’histoire et la diversité de notre pays et l’image d’Harriet Tubman ornant la nouvelle coupure de 20 dollars les reflète de façon évidente”, a-t-elle expliqué.

La militante deviendra la première personnalité afro-américaine à figurer sur un billet de banque aux États-Unis. Ce projet, initié en 2016 par Barack Obama, est relancé alors que le pays est traversé depuis près d’un an par un mouvement historique dénonçant le racisme et les violences policières contre les minorités de couleur.

Blocage de Trump
Harriet Tubman (1822-1913) a fui l’esclavage et fait passer des dizaines d’esclaves vers le nord des États-Unis et le Canada avant et pendant la guerre de Sécession, avant de participer à la lutte pour le droit de vote des femmes. Son combat, au sein du réseau secret d’évasion “Underground railroad”, a fait l’objet d’un long-métrage en 2019.

Elle devait remplacer dès 2020 le président populiste Andrew Jackson (1767-1845), un personnage très controversé admiré par Donald Trump. Mais l’ancien secrétaire au Trésor Steven Mnuchin avait annoncé en 2019 le report du projet au moins jusqu’en 2028, évoquant des “questions de sécurité” concernant l’une des coupures les plus utilisées dans le pays.

Pendant la campagne présidentielle de 2016, Donald Trump avait qualifié le choix d’Harriet Tubman de “purement politiquement correct”, suggérant que son portrait irait mieux sur le billet de 2 dollars, une coupure qui n’est plus imprimée.

Andrew Jackson, qui occupa la Maison Blanche de 1829 à 1837, était considéré comme le premier président “populiste” par Donald Trump, qui avait installé son portrait dans le Bureau ovale.

Ce bouillant général est connu pour sa victoire historique face aux Anglais à la Nouvelle-Orléans (sud) en 1815. Mais il a aussi fait massivement déporter les tribus amérindiennes vers l’Ouest et l’intérieur des terres, un exode surnommé le “Sentier des larmes” qui a fait des milliers de morts.

huffingtonpost.fr
RED

Nouveau commentaire :



AUTRES INFOS

Emilie Fiorelli de nouveau en couple avec MBaye Niang

Supposé divorce de Sonko: Abdallah ouvre le feu sur Tange et ses soutiens (Vidéo)

Yémen : Comment les rebelles Houthis ont exécuté neuf personnes

Big Mama en valeur sa derrière

Guinée: Michel Lamah, Chef de l’opération du Coup d’État, arrêté pour...

Volley: le Cameroun gagne le Championnat d’Afrique féminin 2021

Ziguinchor : L'association des coiffeuses et coiffeurs rendent hommage au Président Seydou Sané

TV& RADIOS

Diffusion des images de l’arrestation de Bougazelli: La pertinente analyse d'Abdallah

Vidéo: Astou Diallo, la veuve du capitaine du bateau "le Joola", accusée d'avoir empoissonné ses ex...

L'ex député de l'APR, Seydina Fall Bougazelli : «Je suis foutu !»

Les images explosives de l'arrestation du député de l'APR, Boughazelli : Il tente de corrompre les gendarmes

Arrestations de Kilifeu et Simon : Les révélations explosives de Cheikh Bara Ndiaye

Cambriolages, agressions, échanges de tirs avec les gendarmes... Mais qui protège Thierno Amadou Diallo dit Thier ?

Dégradation très avancée du pont Emile Badiane : Un collectif "raisonne" le gouvernement



Recherche