Youssou Touré corrige Me Youm: « Il n’y a pas d’enseignants maîtres-chanteurs… »

Mardi 13 Février 2018


Après Abdoulaye Ndoye, Sg du Cusems, Youssou Touré, ministre-conseiller, dit ne pas être en phase avec le ministre-directeur de cabinet du président de la République, Me Omar Youm, qui a traité les enseignants de maîtres-chanteurs.  Youssou  Touré, sur Rfm matin mardi,  désavoue le ministre-directeur de cabinet du président de la République, Me Omar Youm, qui a craché du feu sur les enseignants grévistes.

Selon M. Touré, la grève fait partie des acquis de la démocratie. Et il invite tous les acteurs à exceller dans l’esthétique de la parole.
 “Il n’y a pas de syndicats d’enseignants maîtres-chanteurs. Cela n’existe pas au Sénégal, parce que, poursuit-il, j’enseigne depuis 1977.  Féliciter les enseignants devrait être la règle au regard des sacrifices consentis.  Au total, nous sommes contre la stigmatisation. La conjugaison des efforts des acteurs et autres partenaires sont déterminants pour la marche d’un pays”.

L’ancien secrétaire d’Etat à l’Alphabétisation prêche plutôt l’apaisement dans ce secteur. Parce que, souligne-t-il,  les enseignants et les agents de santé ont du mérite. Ils sont la clé de voûte de tout système de développement.

Pour les accord signés et non respectés par le Gouvernement, l’ancien syndicaliste de souligner qu’on ne peut tout satisfaire à la fois, car les ressources manquent le moins.
“Nous n’avons pas des puits de pétrole. Malgré tout, avance Youssou Touré, le Gouvernement fait des efforts dans le domaine de l’Education”.
TASSXIBAAR





Idrissa Seck à Macky Sall: « Ne fuyez pas le débat et n'occulte pas la question Petrotim»

Dionne révèle ce que Bamba Fall cachait : «Tu as dit que tu admires le président et sa femme Marieme Faye»

Gestion sobre: l'avion présidentiel Sénégalais est allé chercher Weah au Liberia. Et qui paye la facture ?

Awa Ndiaye: «sur l'affaire Seneporno, le premier ministre m'a dit... »

Le président Pape Mactar Diallo : «L' alternance de 2012, a été fourvoyée par la dynastie Faye Sall»

Mbaye Ndiaye assume: « Khalifa Sall, c’est mon ami et pour rien au monde, je ne vais me mettre sur la place publique pour le dénigrer, jamais ! » regardez

Macky Sall à ses proches: «il faut laisser les gens de l'opposition bavarder, ils n'auront rien en 2019...»