Exclusif.net, la vérité

Une guerre des chefs secoue les Services de Renseignements gambiens : des Officiers prêts à lancer un “assaut” (documents exclusifs)


Rédigé le Dimanche 11 Juin 2017 à 00:06


C’est une guerre larvée que se livrent les deux principaux responsables de la State Intelligence Service (S.I.S), ex-NIA sous l’ancien régime. En effet, à cause de la répétition des violents incidents en Gambie, ces derniers temps, nombreux sont les proches du Président qui ont conclu à une manipulation des Services de renseignements par l’ex-dictateur Yaya Jammeh en exil en Guinée Equatoriale.


Cette guerre des chefs a fini de jeter le trouble au niveau de toute la chaîne de commandement et déjà, deux camps se sont nettement constitués. Et, si le Président Barrow ne prend pas les mesures draconiennes, cette situation risque d’être la première crise étatique du nouveau régime.

Au moment où ces lignes sont écrites par Actusen.com, des Agents de la SIS mandatés par le tout-puissant Directeur des Renseignements se trouvent au domicile de Mr Bubacar Amo Badjie, Conseiller juridique et numéro deux de l’Agence pour procéder à son arrestation.

Ce que des Officiers proches de Mr Badjie considèrent comme  une volonté illégale du Directeur de la SIS, Usman Sowe, d’écarter tous les cadres qui avaient des responsabilités sous le règne de Yaya Jammeh.



Des Officiers prêts à s’en prendre à Usman Sowe, le nouveau boss des Rg et à tous ceux qui sont derrière ce projet funeste

Selon des sources de Actusen.com, certains Officiers n’écartent pas l’idée de s’en prendre à Usman Sowe et à tous ceux qui sont derrière cette nouvelle tentative d’entacher l’honorabilité de gens qui n’ont qu’un seul tort : avoir travaillé sous l’ancien régime.

Toujours dans la même lancée, ces Officiers soutiennent que, s’il y a des failles au niveau des Renseignements, Mr Sowe devrait s’en prendre à lui-même et arrêter de trouver des boucs-émissaires.Des soldats ont décidé de  se mettre à la disposition du Conseiller Amo Badjie pour assurer sa sécurité

Pour montrer au Président et au ministre de l’Intérieur que, cette fois-ci, personne ne s’est sacrifié sous l’autel de l’appartenance ethnique, des soldats ont décidé de  se mettre à la disposition du Conseiller Amo Badjie pour assurer sa sécurité.

Selon des sources proches de la S.I.S, la rivalité entre les deux patrons de l’Agence est en train de porter préjudice au Président Adama Barrow qui est, de plus en plus, éloigné de la réalité, à cause de ce duel fratricide.

D’ailleurs, Actusen.com publie des documents exclusifs et explosifs obtenus et qui sont adressés au Président Adama Barrow par le Conseiller juridique de l’Agence faisant état d’allégations inquiétantes. Ces documents sont une pétition écrite par des officiels contre le directeur Usman Sowe et cela motiverait la riposte de ce dernier de vouloir faire arrêter son numéro deux.

Gravissimes révélations de Amo Badjie contre Usman Sowe

Dans cette correspondance, Amo Badjie fait de graves révélations sur la gestion de Mr Sowe qui trompe le président, en lui envoyant de fausses informations, falsifiant au passage les données recueillies et en le mettant en mal avec tous les Officiers qui auraient eu à travailler avec Yaya Jammeh. Et, dans sa quête de légitimité, poursuit Amo Badjie, Usman Sowe ne se gêne pas à recruter des agents proches qui ne savent ni lire ni écrire, tout en détournant le budget à d’autres fins.

Une réunion de crise est convoquée par le président pour essayer d’arrondir les angles et nous vous tiendrons informer des derniers développements de cette première crise sous l’ère Barrow.

Actusen.com



Dans la même rubrique :
< >

Facebook

Charlie Hebdo provoque la Turquie avec une carricature de leur président de la république

Casa Sport: Levée des sanctions contre certains supporters du comité "Allez Casa"

Ziguinchor: Le président du "Casa Sport" dévoile les grands projets du club

KAWTEF – Ndella Madior Diouf : « Goor Bouy Barame…. Da Wara Dagg Ay Wéwam Sinon Plaisir $Exuel Dou Ame… »

L'actrice Bidew célèbre son anniversaire avec un message émouvant

Vidéo: Les images satellites de l'explosion d'une pirogue au large de Dakar

Free déçoit déjà: Son internet mobile ne marche pas

Boycott des produits français: Le président du Medef appelle les entreprises à "résister au chantage"

Nécrologie: La journaliste Awa Dabo est décédée

Ziguinchor: Les journalistes à l'école de la "non violence"