Trump nie avoir parlé de "pays de merde"

Vendredi 12 Janvier 2018

"Le langage que j'ai utilisé lors de la réunion était dur, mais ce ne sont pas les mots utilisés", a réagi le président américain sur Twitter, niant ainsi avoir utilisé le langage qui lui est prêté.

"Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ?" a-t-il demandé lors d'une réunion sur l'immigration, jeudi, rapporte le "Washington Post", qui cite plusieurs sources anonymes.

Qu'ils soient de lui ou pas, les propos prêtés à Donald Trump ont suscité une vague d'indignation dans plusieurs pays.

Rupert Colville, le porte-parole du Haut-Commissariat des Nations unies pour les droits de l'homme, a dénoncé les propos "racistes" du dirigeant américain.

Le porte-parole de l'Union africaine, Ebba Kalondo, a dit au journal britannique "The Independent" que les propos de M. Trump étaient d'autant plus "surprenants" que "les Etats-Unis d'Amérique restent un exemple de la façon dont la migration a donné naissance à une nation fondée sur les valeurs…"

Le gouvernement du Botswana a publié un communiqué dans lequel il dénonce des propos "irresponsables, répréhensibles et racistes".
 BBC



AUTRES INFOS

La face cachée de Thiamel Ndiadé, Niarel du Ministre Mame Mbaye Niang

Tiken Jah Fakoly devient cultivateur

Tuerie de Boffa : Le président Benoit Sambou et sa délégation, ont fait le tour des maisons endeuillées

Voici les pays et dirigeants que Trump a insultés depuis son élection

Oumy Thiaré, l'une des actrices du nouveau film "Niema"

Le détenu se réveille juste avant son autopsie



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor