Trump envisage de claquer la porte à 800.000 jeunes sans papiers qu'Obama avait protégés

Mardi 5 Septembre 2017

Le président des États-Unis compterait claquer la porte aux "Dreamers" -ces centaines de milliers de jeunes sans-papiers temporairement autorisés à rester sur le territoire par Barack Obama- malgré la pression de dirigeants d'entreprises et d'élus l'exhortant à ne pas effacer ce programme emblématique d'un trait de plume.

Il semblerait donc que sa volonté de se montrer ferme sur l'immigration ait pris le dessus sur son désir d'éviter une levée de boucliers sur un dossier politiquement sensible. Le locataire de la Maison Blanche, qui avait assuré vouloir montrer qu'il avait "du cœur" en se penchant sur le sujet, a immédiatement été pris pour cible par de nombreuses personnalités politiques dénonçant une décision "cruelle".

Dans la même rubrique :
< >



AUTRES INFOS

Une grosse révélation sur Marième Faye Sall qui va beaucoup vous surprendre

Dakar: une prostituée activement recherchée pour avoir soutiré 2 millions à un Burkinabé

L’artiste ivoirien Dj Arafat, étale ses caprices à Dakar

Anniversaire: le président Macky Sall fête ses 55 ans aujourd’hui !

Voici l’imam qui a été égorgé par son fils

Woré Sarr recadre Abou Lahad Sadaga : « Vous êtes impoli, mal élévé et discourtois»



Me Abdoulaye Wade : « Pourquoi j’ai donné au plus grand Aéroport moderne du Sénégal le nom de Blaise Diagne.»

Blague de Macron et départ du président burkinabè: «pause technique» ou «incident diplomatique» ?

Macron aux africains: «Vous ne devez qu'une chose pour les soldats français : les applaudir»

Réactions en Afrique sur les réseaux sociaux après le discours d'Emmanuel Macron

Vidéo: Macron humilie le président Burkinabé et ses étudiants "Vous m'avez parlé comme si j'étais le Président du Faso"

Vidéo: Touba met en garde les polémistes, insulteurs et activistes

SAMEDI: Khalifa Ababacar Sall le jour de son jour