Menu

Trafic de Passeports diplomatiques : 4 femmes convoquées par le juge d'instruction

Vendredi 12 Novembre 2021

Rebondissement dans l’affaire de trafic de visas et de passeports diplomatiques impliquant les députés Mamadou Sall et Boubacar Biaye. Les parties civiles, O. Touré, N Camara, F. B. Diallo et N Sylla, sont convoquées par le juge d’instruction du deuxième cabinet du Tribunal de grande instance hors classe de Dakar.

L'Obs révèle qu'elles seront auditionnées sur le fond, le 18 novembre prochain, à 10 H. Ces 4 victimes d’El Hadji Diadji Condé, cerveau du réseau, ont reçu avant-hier mardi, leur convocation pendant que l’Assemblée nationale examinait la levée de l’immunité parlementaire des députés. Suite aux plaintes des dames O. Touré et N. Camara, Diadji Condé a été arrêté, au début du mois de septembre dernier, par la Division des Investigations Criminelles (Dic).


Auditionné, le mis en cause avait cité les députés de Benno Bokk Yaakar (Bby), Mamadou Sall et Boubacar Biaye, comme étant ses collaborateurs dans ce trafic de passeports diplomatiques. Condé avait dit aux enquêteurs de la Dic qu’il collabore avec ces deux parlementaires dans des processus d’obtention de visas ou de passeports diplomatiques. Mieux, il avait soutenu, qu’avec la complicité des députés, il recevait ses clientes dans leurs bureaux à l’Assemblée nationale. C’est ce qui justifie les faux actes de mariage de candidats à l’émigration avec les députés. Dans ses aveux, il avait soutenu que ces dames ont été présentées comme des épouses de ces députés afin de les faire voyager en Europe.


D’ailleurs, des certificats de mariage, faits au nom de Mamadou Sall, Boubacar Biaye et la dame O. T, ont été retrouvés lors de la perquisition chez Condé, à la Cité Aliou Sow à Guédiawaye. Et, un autre acte de mariage entre El Hadji Condé et N. C. a aussi été saisi lors de cette visite des enquêteurs de la Dic. Toutefois, les parlementaires avaient démenti dans la presse les déclarations de Diadji Condé concernant une quelconque collaboration avec lui. Mais, ils ont reconnu avoir des liens amicaux avec le mis en cause.

Alors que C. Camara et O. Touré ont révélé à l’enquête préliminaire avoir été rassurées par les députés, qui leur avaient promis des passeports diplomatiques. Elles avaient déclaré avoir versé à Diadji Condé respectivement 3 350 000 et 4 000 000 FCfa. 
R


AUTRES INFOS

Prostitution des mineures à Saly : Des filles âgées entre 12 et 16 ans

Abdoulaye Diouf Sarr chez l'Archevêque de Dakar

Yeumbeul : Le monstre de père recueillait le liquide vaginal de ses filles, pour...

Thiès : Un voleur filmé par la caméra de surveillance en train de...

N.C, ex-basketteuse devenue prostituée révèle: «Je couche avec 10 hommes en une nuit...»

Présidence d’Interpol : Le Général Al Raisi, élu avec 68% des voix

Can-2022 : Krépin Diatta forfait !

TV& RADIOS

Pape Maël DIop charge Barthélémy Dias et encense Diouf Sarr "Votre victoire est inévitable..."

Médina : La responsable du PDS en Angleterre, Malado Sow soutient Bamba Fall

"Macky Sall a refusé d'indemniser les familles des victimes des émeutes du mois de mars 2021"

Suivez en Direct la conférence de presse de Ousmane Sonko

Locales 2022 : Les femmes du département de Dakar soutiennent Diouf Sarr

Khalifa SALL titille Macky: "Notre différence avec les autres..."

"Ils provoquent les opposants et après ils se réfugient derrière les forces de l'ordre"



Recherche