Menu






«Toutes ces dérives, ces morts, ces arrestations reposent sur le dos du Conseil constitutionnel», selon Bougane Gueye

Mardi 21 Juin 2022

La coalition Gueum Sa Bopp invite le Président Macky Sall au respect absolu des droits des citoyens sénégalais à l’expression, à la manifestation et à la libre circulation.



C’est en ce sens que Bougane Guèye dénonce et condamne la mise en résidence surveillée «non notifiée par aucune décision de justice» d'Ousmane Sonko et Barthélemy Dias. Présentant ses condoléances à la nation et aux familles éplorées des trois manifestants morts à Dakar, Ziguinchor, Bignona et souhaitant un bon rétablissement à tous les blessés, le président de Gueum Sa Bopp condamne les arrestations «illégales et illégitimes des députés Déthié Fall, Mame Diarra Fam avec une violation flagrante de leur immunité parlementaire». «Toutes ces dérives, ces morts, ces arrestations reposent sur le dos du Conseil constitutionnel. Ce dernier est l’unique responsable de tout ce désordre constaté avec sa mutation réussie par Macky Sall qui a fini de le transformer en institution politique», estime Bougane Guèye. Il lance un appel aux forces de l’ordre en leur rappelant que réprimer une manifestation ne doit pas les amener à tirer à balles réelles sur les manifestants.


Une occasion de rappeler à l’ordre Macky Sall. «Nous rappelons à Macky Sall que la dictature qu'il compte mener ne passera pas, car ce pays ne lui appartient pas et que sa gouvernance de terreur n’aboutira point. Nous exigeons la libération immédiate des leaders et manifestants détenus dont des membres de Gueum Sa Bopp».

«DES DÉRIVES QUI FRISENT L’AUTORITARISME»

Estimant que le Sénégal est face à des dérives qui frisent l’autoritarisme, il condamne aussi l’arrestation du maire de Guédiawaye Ahmed Aïdara et du maire de Diamaguène Sicap Mbao au moment où Guy Marius Sagna a été «pris en otage quand il effectuait un acte social et patriotique au commissariat pour s’enquérir des conditions de détention de ses camarades en leur apportant un petit déjeuner et son soutien au nom de toute sa coalition».


De son point de vue, il faut une plateforme de l’opposition pour combattre les errements du régime en place. Face à la tension, Bougane Guèye demande aux guides religieux, régulateurs sociaux, de réagir avant qu’il ne soit trop tard. Dans le même élan, Gueum Sa Bopp met en garde la communauté internationale et les partenaires financiers face aux défaillances répétées du régime de Macky Sall. La coalition ne manque pas d’inviter le pouvoir à ne pas interdire l’opposition de manifester dans les jours à venir. Gueum Sa Bopp condamne encore une fois les violations du droit de manifester, pourtant garanti par la Constitution et constate qu’aucun trouble à l’ordre public n’a été noté dernièrement quand massivement l’opposition sénégalaise s’est exprimée
R

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

"Macky est à son premier mandat de cinq ans", selon son beau-frère Mansour Faye

Infertilité masculine: les véritables causes...

La veuve de DJ Arafat, Carmen Sama secoue la toile avec sa nouvelle vidéo

Lutte avec frappe : Balla Gaye 2 bat Gris Bordeaux.

Ziguinchor : 72 sans eau Guy Marius Sagna et cie déposent une demande d'explication auprès du responsable de SEN Eau

Fantasia Barrino Taylor : "Je pensais que c'était Trump"

L’actrice Ndeya de la série « Impact » toujours aussi sublime

La pétillante chanteuse Narah Diouf ex copine de Ngaaka Blindé

Edu Ndao et Fama Thioune, une nouvelle polémique

Djanii Alfa : « il n’y a personne qui pourra m’empêcher de rentrer en Guinée »


Flux RSS

Inscription à la newsletter