Menu

Tchad: Apres les menaces de Macron, les rebelles se disent favorable à une issue politique à la crise

Dimanche 25 Avril 2021

Les rebelles du Fact, le Front pour l'alternance et la concorde au Tchad,  multiplieaient ses menaces contre le clan du défunt Idriss Déby. Mais depuis la sortie président  français, Emmanuel Macron, ces memes rebelles  se disent prêt à adopter un cessez-le-feu, afin de laisser une chance au dialogue. 


Selon Rfi c'est en marge des obsèques de l’ancien président vendredi, de premiers contacts ont été établis par les chefs d’État du Niger et de la Mauritanie, tous deux membres du G5 Sahel. Les rebelles du Fact affirment être disposés à observer un cessez-le-feu. « Nous sommes d’accord pour un cessez-le-feu, pour une solution politique aux problèmes tchadiens, assure Mahamat Mahadi Ali, le leader de ce groupe armé. C’est notre souhait le plus ardent. Depuis cinq ans, nous avons toujours dit et répété que les problèmes du Tchad doivent être résolus autour d’une table ronde inclusive, mais nous nous sommes heurtés devant le refus catégorique du régime d’Idriss Déby. »

Nous sommes d’accord pour un cessez-le feu, pour une solution politique. […] Aujourd’hui, il faut qu’il y ait une place pour un dialogue national inclusif qui doit inclure toutes les composantes politiques de la vie tchadienne.


La France ne laissera jamais personne menacer le Tchad, a déclaré vendredi le président français Emmanuel Macron à N'Djamena où il assiste aux obsèques du président Idriss Déby. 

"La France ne laissera jamais personne remettre en cause, ne laissera jamais personne menacer ni aujourd'hui ni demain la stabilité et l'intégrité du Tchad", a dit Emmanuel Macron lors de son discours, retransmis sur Reuters TV.  "La France sera également là pour faire vivre sans attendre la promesse d'un Tchad apaisé faisant une place à l'ensemble de ses enfants et toute ses composantes", a-t-il ajouté en assurant que la France serait aux côtés du Tchad au long de cette "transition démocratique".


 
La Redaction



AUTRES INFOS

Bassirou Diomaye Faye de Pastef chez Mame Boye Diao de l'APR

Baptême des 9 bébés maliens nés à Casablanca, découvrez leurs prénoms

Quarante ans après, l'héritage de la légende du reggae Bob Marley reste vivace

L'émission "Taku Show" de Walf Tv provoque la colère du Tchad

Les sorties médiatiques d’Ahmed Khalifa NIASSE désormais réservées...

France: le tueur en série Michel Fourniret est mort

Halima Gadji tente de justifier le divorce

TV& RADIOS

Me Moussa Bocar Thiam : «La décision de la Cour de la CEDEAO est une erreur monumentale»

El Hadji Diouf révèle: "Brunu Metsu m'a dit qu'il préfère étre inhumé au coté de..."

Liberté de la presse : Les journalistes de Ziguinchor dans la rue

Fatoumata Ndiaye "Au Fouta, ils traquent des jeunes qui s'opposent au régime de Macky "

Pape Ndiaye révèle : "Le procureur m'a dit que Imam Ndao avait un projet de faire exploser le mausolée de..."

"Il y a des ministres et DG qui n'obéissent pas aux ordres de Macky", selon Serigne Mbacké Bara Doly confirme

VIDÉO: L'activiste Mame Sène fait des graves révélations sur les griots de Macky Sall



Inscription à la newsletter

Recherche