Tabaski meurtrière dans la Banlieue Dakaroise : 3 jeunes poignardés à mort

Dimanche 3 Septembre 2017

C’est une Tabaski meurtrière dans la banlieue Dakaroise. En moins de 48H, 3 jeunes ont été poignardés à mort dans différents quartiers de la zone informe la Radio RFM dans son journal de 07H.
Au marché Bou Bess de Guédiawaye, un jeune d’une vingtaine d’années a été mortellement poignardé par des malfaiteurs cette nuit vers 21H.
Les malfaiteurs ont voulu dépouillé la victime de ses biens. Le jeune qui a reçu un coup de couteau au niveau du Torax a rendu l’âme avant même l’arrivée des secours.
Les agresseurs qui avaient pris la fuite ont finalement été arrêtés  tard dans la nuit vers Tivaouane Peul.
Un autre drame s’est également produit à Guinaw Rails. Un jeune tailleur d’une vingtaine d’années a été poignardé à mort par son ami au cours d’une dispute. Le présumé auteur du meurtre a été arrêté par la police qui a ouvert une enquête.
Dans la banlieue Dakaroise les drames se succèdent et se ressemblent. A Keur Masseur à la Cité Sonatel, un autre homme  a été aussi poignardé à mort. Ce qui fait un total de 3 meurtres en moins de 48H.
www.limametti.com



AUTRES INFOS

Anniversaire: le président Macky Sall fête ses 55 ans aujourd’hui !

Voici l’imam qui a été égorgé par son fils

Woré Sarr recadre Abou Lahad Sadaga : « Vous êtes impoli, mal élévé et discourtois»

Le Président de la République Macky Sall dans le pavillon présidentiel de l'AIBD

Ces spécialistes de la santé mentale qui diagnostiquent Donald Trump

Gambie : le renouveau du tourisme un an après Jammeh



Me Abdoulaye Wade : « Pourquoi j’ai donné au plus grand Aéroport moderne du Sénégal le nom de Blaise Diagne.»

Blague de Macron et départ du président burkinabè: «pause technique» ou «incident diplomatique» ?

Macron aux africains: «Vous ne devez qu'une chose pour les soldats français : les applaudir»

Réactions en Afrique sur les réseaux sociaux après le discours d'Emmanuel Macron

Vidéo: Macron humilie le président Burkinabé et ses étudiants "Vous m'avez parlé comme si j'étais le Président du Faso"

Vidéo: Touba met en garde les polémistes, insulteurs et activistes

SAMEDI: Khalifa Ababacar Sall le jour de son jour