Menu






Sonko attendu dans le "titre foncier de Macky" : Yewwi Askan Wi Matam affiche la sérénité

Jeudi 21 Juillet 2022

Parmi tous les leaders politiques en campagne électorale, Ousmane Sonko est le plus attendu dans la région de Matam. Le président du Pastef et la caravane de la coalition sont attendus surtout par Farba Ngom, qui leur promet un accueil pas du tout chaleureux. Mais les responsables de Pastef à Matam et les candidats de l’inter-coalition Yewwi-Wallu n’entendent pas laisser leur leader se faire interdire de battre campagne chez eux.


Ce jeudi, la région de Matam sera en alerte rouge. Car la caravane de la Coalition Yewwi askan wi devrait être de passage, avec à bord celui que Farba Ngom et ses partisans attendent de pied ferme. Mais pour empêcher Ousmane Sonko de dérouler sa campagne dans la région de Matam, il faudra passer par les responsables de la coalition de l’opposition, qui sont depuis le début de la campagne en grande préparation pour un passage sans problème du leader de Pastef.


Banta Wagué, tout en annonçant le passage de la caravane de la Coalition Yewwi askan wi ce jeudi, avec à sa tête Ousmane Sonko, déclare : «Farba Ngom est en train de s’agiter un peu partout sur les réseaux sociaux avec ses affidés. Cela ne nous fait pas peur, on dort tranquilles.» Pour réussir l’accueil et un passage sans heurts de la Coalition Yewwi askan wi, Banta Wagué invite «tous les patriotes et sympathisants du Dandé Mayo, du Diéri et de l’axe, à se mobiliser pour suivre la caravane de Ousmane Sonko sur toute l’étendue de la région». Mais pour cet accueil à Ousmane Sonko et la caravane de Yewwi, les responsables de Yaw à Matam seront renforcés par ceux de la grande Coalition Wallu Senegaal.


Tout a débuté quand le leader de Pastef a déclaré qu’il allait démarrer sa tournée de pré-campagne à Matam en niant que cette région soit le titre foncier de Macky Sall. Répondant à cette déclaration, Farba Ngom, un des artisans de l’hégémonie de Macky Sall dans cette région, annonçait attendre de pied ferme à Matam, le patron de Pastef.


Déjà, certains s’attendent à des actes de violence physique, après la violence verbale dont ont fait état les partisans des deux camps. Car les partisans de Farba Ngom promettent de passer à l’acte pour répondre au défi lancé à leur responsable politique par un camp composé surtout des jeunes qui se sont donnés à fond pour Ousmane Sonko. Sur la route de la caravane de la coalition Yaw, le passage à Agnam sera bien scruté.

Le Quotidien
R

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

"Macky est à son premier mandat de cinq ans", selon son beau-frère Mansour Faye

Infertilité masculine: les véritables causes...

La veuve de DJ Arafat, Carmen Sama secoue la toile avec sa nouvelle vidéo

Lutte avec frappe : Balla Gaye 2 bat Gris Bordeaux.

Ziguinchor : 72 sans eau Guy Marius Sagna et cie déposent une demande d'explication auprès du responsable de SEN Eau

Fantasia Barrino Taylor : "Je pensais que c'était Trump"

L’actrice Ndeya de la série « Impact » toujours aussi sublime

La pétillante chanteuse Narah Diouf ex copine de Ngaaka Blindé

Edu Ndao et Fama Thioune, une nouvelle polémique

Djanii Alfa : « il n’y a personne qui pourra m’empêcher de rentrer en Guinée »


Flux RSS

Inscription à la newsletter