Sidiki Kaba précise : «les poursuites contre Assane Diouf ne sont pas définitivement suspendues»

Lundi 4 Septembre 2017

Sidiki Kaba précise : «les poursuites contre Assane Diouf ne sont pas définitivement suspendues»
Assane Diouf gagnerait à bien surveiller ses arrières. Il ne serait pas à l’abri d’une nouvelle arrestation. Et pour cause. Selon le ministre de la Justice, Sidiki Kaba, «les poursuites contre lui ne sont pas définitivement suspendues».
«La législation sénégalaise tient compte des éléments qui figurent dans le Code, rappelle le Garde des Sceaux en marge de la prière de la Tabaski à Tamba. Il est certain que pour le moment les poursuites retenues contre Assane Diouf ne sont pas définitivement suspendues. Il a tout juste bénéficié d’une liberté provisoire, mais la procédure suit son cours.»
Assane Diouf est un immigré sénégalais qui a vécu près de 20 ans aux Etats-Unis. Il a été rapatrié le 30 août dernier en même temps que 16 autres de ses compatriotes expulsés par Washington pour immigration illégale et agressions. Il a été cueilli par la Dic et placé en garde à vue le jour de son arrivée avant d’être libéré deux jours après.
Diouf s’est distingué sur Facebook par ses insultes contre le chef de l’État et des nombreuses personnalités publiques. Depuis son arrivée à Dakar, il multiplie les apparitions publiques. Se payant des bains de foule, notamment en ville et à la mosquée Massalikoul Djinane où il a prié le jour de la Tabaski.

Dans la même rubrique :
< >



AUTRES INFOS

Une grosse révélation sur Marième Faye Sall qui va beaucoup vous surprendre

Dakar: une prostituée activement recherchée pour avoir soutiré 2 millions à un Burkinabé

L’artiste ivoirien Dj Arafat, étale ses caprices à Dakar

Anniversaire: le président Macky Sall fête ses 55 ans aujourd’hui !

Voici l’imam qui a été égorgé par son fils

Woré Sarr recadre Abou Lahad Sadaga : « Vous êtes impoli, mal élévé et discourtois»



Me Abdoulaye Wade : « Pourquoi j’ai donné au plus grand Aéroport moderne du Sénégal le nom de Blaise Diagne.»

Blague de Macron et départ du président burkinabè: «pause technique» ou «incident diplomatique» ?

Macron aux africains: «Vous ne devez qu'une chose pour les soldats français : les applaudir»

Réactions en Afrique sur les réseaux sociaux après le discours d'Emmanuel Macron

Vidéo: Macron humilie le président Burkinabé et ses étudiants "Vous m'avez parlé comme si j'étais le Président du Faso"

Vidéo: Touba met en garde les polémistes, insulteurs et activistes

SAMEDI: Khalifa Ababacar Sall le jour de son jour