Menu

Scandale à la DER/FJ : Aida Mbodji dénonce un vaste réseau d'escroquerie

Jeudi 27 Juin 2024



Dans une révélation choquante, Aida Mbodji, nouvelle directrice de la Délégation à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ), a mis au jour un système de fraude étendu au sein de l'organisation. À son arrivée, elle a découvert des pratiques frauduleuses où les bénéficiaires de subventions étaient induits en erreur sur le montant réel des fonds reçus par rapport à ce qui était stipulé dans leurs contrats.

Selon les déclarations de l'ancienne ministre rapportées bambey tv, certains bénéficiaires auraient été contactés par des individus se faisant passer pour des agents de la DER, leur promettant des financements substantiels. Toutefois, une fois les fonds reçus, ces bénéficiaires se rendaient compte que la somme sur leur contrat était bien supérieure à celle qu'ils avaient effectivement reçue. Cette différence aurait été détournée par les responsables du programme.

Aida Mbodji a expliqué : « Il y a des personnes à qui on dit : ‘trouve 10 personnes à qui on va donner chacun 200.000 F CFA mais sur le contrat on met 2.000.000 F CFA. Ces personnes sur leur contrat de financement, ils signent pour 2.000.000 sans le savoir et on leur remet les 200.000. Le responsable prend le reste de l’argent. Trouver une personne sans travail et lui remettre cette somme, elle ne va jamais se rendre compte de l’entourloupe. A notre arrivée c’est ce qu’on a découvert ».

De plus, certains bénéficiaires ont été surpris d'apprendre, lors de vérifications par la nouvelle direction, qu'ils étaient censés rembourser des montants bien plus élevés que ceux qu'ils avaient effectivement perçus.

Face à cette situation, la directrice nouvellement nommée s'est engagée à assurer que tous les bénéficiaires de financements rembourseront intégralement ce qui leur a été attribué de manière frauduleuse. Elle a également promis que les autorités policières prendront les mesures nécessaires pour que justice soit rendue dans cette affaire de fraude présumée.

Ce scandale à la DER/FJ soulève des questions sur la gestion des fonds publics et la supervision des programmes de développement économique destinés aux femmes et aux jeunes entrepreneurs au Sénégal. Les révélations d'Aida Mbodji mettent en lumière l'urgence d'une réforme et d'un renforcement des contrôles internes pour éviter de telles malversations à l'avenir.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Nécrologie : Sidiki Diabaté annonce le décès de son père

Didistone Olomide : « Ceux qui aiment la solitude sont ceux qui ont payé cher la fausse compagnie »

FPO : Serge Malou limogé

Média : Babacar Ndiaye, animateur à la RTS, porté disparu

Summertour 2024 : Youssou Ndour et son groupe débutent à Mallorca

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 18 juillet 2024 (wolof)

Préparation aux examens : comment mémoriser facilement davantage

Almadies : Amadou Loum Diagne obtient un financement de 81 millions de dollars pour construire des hôtels de luxe

France : Aubameyang quitte l'Olympique de Marseille

Foot : Les Lionnes confirment leur supériorité face à la RD Congo avec une victoire 2-0



Flux RSS

Inscription à la newsletter