Menu

Radié pour avoir refusé l'injustice : Le récit du gendarme Yancoba BADJI

Samedi 4 Mai 2024

Après la chute de l'ex haut commandant de la gendarmerie, Moussa Fall, les victimes de sa traque commencent à témoigner. Selon plusieurs sources, plusieurs gendarmes ont été radiés pour leur opposition supposées au régime de l'APR de Macky Sall. C'est le cas de Yancoba Oussène Djiba Mary, qui a servi pendant 14 ans au sein de la nation. Il a été radié des rangs de la gendarmerie, une décision qu'il juge injuste. Le militaire est accusé, avec son collègue Malick Diémé, d'être un informateur d’Ousmane Sonko. Voici son récit :


Incorporé le 1er septembre 2015 et admis dans la Gendarmerie nationale le 10 février 2018, Yancoba Oussène Djiba Mary, matricule 15672/S, a servi à l'escadron de surveillance et d'intervention 12/2 de Ziguinchor. Né en 1994 à Kalibine, Yancoba n'est plus sous les couleurs depuis le 29 janvier 2024. Conformément à l'arrêté Nº 326 / MFA/APMMI/EFF du ministère des forces armées, le soldat a été radié des contrôles de la Gendarmerie nationale pour des motifs de "faute contre l'honneur, la probité ou les devoirs généraux du militaire et manquements aux règles d’exécution du service". Il est désormais versé dans les réserves en tant que soldat.

Selon le récit de Yancoba Mary, tout a commencé avec une affaire de vol de l’arme de service d'un de ses supérieurs. Il explique : "Le 30 mai 2023, vers 6 heures, nous devions nous rendre en mission à Bignona. En cours de route, à l'entrée de Tobor, mon téléphone n'arrêtait pas de sonner. Cependant, en tant que tireur, j'étais sur la 12-7 et mon chef de mission, un élève gradé, m'a ordonné de répondre pour vérifier s'il n'y avait pas urgence. Il s'avérait que c'était mon père qui m'annonçait le décès de ma grande sœur. J'ai informé mon chef et il m'a demandé si je pouvais continuer la mission, ce à quoi j'ai acquiescé. À notre retour vers 11 heures au camp de la gendarmerie de Néma, le chef d'escadron m'a interrogé sur le décès et a rapporté l'information aux autorités. Toutefois, à notre retour, le chef d'escadron m'a demandé si j'avais eu un décès et j'ai confirmé. Il m'a alors demandé de le suivre au secrétariat. En sortant du bureau, j'ai remarqué que les autres escadrons rassemblaient leurs éléments. Une fois dans notre chambre, j'ai partagé ma discussion avec mes camarades de promo. Soudain, le lieutenant est arrivé et m'a conduit à nouveau au secrétariat où se trouvait le commandant d'unité, le capitaine O.B.A.N."

"Le capitaine m'a expliqué qu'à chaque fois qu'il laissait son arme dans son bureau, il enlevait le chargeur car son fils avait l'habitude de jouer avec l'arme, comme il le voyait dans les films. Il m'a alors accusé d'être en communication avec le voleur de l'arme pendant que son fils jouait avec. Cependant, je lui ai nié ces allégations, affirmant que je n'avais eu aucun contact avec un gendarme, à part les appels de condoléances. Malgré mes dénégations, ils ont fouillé mon téléphone sans trouver de preuve. Ils ont ensuite décidé de garder mon téléphone jusqu'au lendemain et ont menacé de m'envoyer en prison. Ayant refusé de laisser mon téléphone, j'ai été confronté à la force avant d'accepter finalement d'aller en prison."

"En prison, j'ai été informé des accusations portées contre moi. On m'a reproché d'être en contact avec Ousmane Sonko, ce que j'ai nié. Ils ont affirmé avoir des preuves, mentionnant un message envoyé à Sonko, mais les preuves qu'ils ont présentées étaient manipulées. Lors du conseil d'enquête, j'ai tenté de me défendre en vain. Finalement, j'ai été radié."

Yancoba Mary affirme avoir eu le soutien du député Guy Marius Sagna, mais cet appel lui a valu une prolongation de sa détention. Il déplore l'injustice de la situation et conclut en racontant comment il a finalement quitté l'armée et récupéré ses téléphones après une série d'événements postérieurs à sa radiation.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Préparation aux examens : comment mémoriser facilement davantage

France : Aubameyang quitte l'Olympique de Marseille

Foot : Les Lionnes confirment leur supériorité face à la RD Congo avec une victoire 2-0

Assemblée générale de la FSF reportée : Augustin Senghor évoque une perte de 15 millions FCFA

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 16 juillet 2024 (wolof)

Présidence de la FSF : Senghor en lice pour un quatrième mandat ?

Audition de la FSF par la Cour des comptes: Augustin Senghor brise le silence

Nairobi : Un tueur en série avoue 42 meurtres

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 15 juillet 2024 (wolof)

Finale Copa America : L'Argentine de Messi victorieuse dans un match mémorable



Flux RSS

Inscription à la newsletter