Qui en veut à Matar Ba ?

Vendredi 12 Janvier 2018

Depuis un certain temps des personnes malintentionnées se cachent derrière certains articles de presse pour dénoncer la gestion du ministre des sports Matar Ba. Ces personnes en perte de vitesse cherchent que vaille que vaille à nuire un homme d’Etat, qui a un seul objectif travailler pour l’émergence du Sénégal. Si je prends ma plume pour défendre un patriote dont son engagement envers le président de la république ne date de 2012, c’est pour rétablir la vérité des faits.

Engagé très trot pour la cause du président de la république, Matar Ba a réussi toutes les missions que le président de la république lui a confiée. En succédant le président Macky Sal à la marie de Fatick en 2012, il a dépassé les résultats que le président lui a fixé. Aujourd’hui, la commune Fatick est devenue comme petit paris grâces à sa politique de développement locale (d’éclairages et des infrastructures sportives et scolaires…)

En 2014 nommé ministre des sports après avoir triomphé aux élections locales, homme de sérail, Marta Ba a laissé entendre ces mots : « Je ne suis pas un ministre de bureau, mais plutôt un ministre de terrain !»  Et depuis lors le Ministre ne peut pas 3 jours sans faire des visites de terrains pour prendre contact avec les différents acteurs sportifs et s’imprégner de l’état du sport dans le pays. Le ministre a fait savoir au monde sport que les toutes les disciplines valent. C’est ainsi qu’il a rencontré r les présidents de fédération de ligue (Basket, Hand-ball, Volley-ball, Boxe, Lutte, Judo, Athlétisme, Gymnastique, Tennis de table…)  Du jamais vu !

Pour ceux qui ne nous savent pas, Matar est un porte-bonheur pour le pays. Car les faits sont là. Notre équipe de football, qui est en contreperformance depuis 2002, s’est qualifiée pour la deuxième fois à la coupe du monde Russie. Le monde du basket et volleyball ne dira pas le contraire. Que l’on veut ou pas Matar Ba est l’homme qu’il faut dans ce département. C’est grâce à lui que les chantiers sportifs ont commencé à sortir de terre partout dans le pays. L’arène national, la construction des stades régionaux et les rénovations des grands stades en sont des preuves à l’appui. Depuis sont arrivé dans ce département plusieurs corrections ont été apportés dans le traitement de plusieurs dossiers. Tous les sportifs n’oseront pas me démentir. Il y’a une nette amélioration sur tous les plans.

On le sait au Sénégal, celui qui veut tuer son chien, l’accuse de rage ou plus. Les 300 millions dont-on parle, est une histoire qui ne tient pas la route. Matar Ba reste le cheval de batail le plus préféré du président de la république Macky Sall. Il a su maintenir les bases du président dans le sine et le Saloum pour la présidentielle de 2019.  Ce lieutenant discipliné du président Sall ne cesse d’apporter la confiance et la sérénité dans l’APR. Que voulez encore chers nihiliste ?
M.L.M



AUTRES INFOS

La face cachée de Thiamel Ndiadé, Niarel du Ministre Mame Mbaye Niang

Tiken Jah Fakoly devient cultivateur

Tuerie de Boffa : Le président Benoit Sambou et sa délégation, ont fait le tour des maisons endeuillées

Voici les pays et dirigeants que Trump a insultés depuis son élection

Oumy Thiaré, l'une des actrices du nouveau film "Niema"

Le détenu se réveille juste avant son autopsie



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor