Menu





Quand le peuple sifflera t-il la fin de la récréation ? (Par Petro-team Monde)

Vendredi 11 Août 2017

Quand le peuple sifflera t-il la fin de la récréation ? (Par Petro-team Monde)
Les élections législatives qui viennent de se passer sont, à tout le moins, les plus catastrophiques, à tous égards, dans l’histoire du Sénégal.

Le pouvoir en place a échafaudé tout un stratagème, en amont du processus, qui, en aval de ce dernier, devait aboutir à la situation, présentement, connue de tous.
En dépit des milliards engloutis dans la confection des cartes d’identité, soit dit en passant, biométriques, le fichier électoral s’en est retrouvé complètement chamboulé. Pire le prétexte d’une amélioration du système électoral, n’a au contraire qu’engendré une pagaille innommable. Pour la première fois, il a été noté des morts de citoyens, en quête du sésame. Pendant que les militants de la coalition du président, eux, jouissaient, aussi bien à l’intérieur du Sénégal que dans la diaspora, de traitement de faveur.

Au mépris de toutes les règles républicaines. Fait encore plus grave, le président et son ministre de l’intérieur ont conduit de manière cavalière, sans concertation avec les parties prenantes : partis politiques et organisations de la société civile, non sans compter la bride attachée sur la commission électorale nationale autonome (cena), tenue en laisse par cet exécutif complètement à cran, pris qu’il est dans la tourmente de ses propres inconséquences.


Nonobstant les 50 milliards distraits dans la refonte du fichier et de la réfection desdites cartes d’identité, en sus des 16 milliards dédiés à l’organisation du scrutin, ces élections législatives nous renseignent à foison de la camarilla dont ce gouvernement est le nom. Pour un enrôlement de plus six millions de citoyens / électeurs, seuls les ⅔ ont pu entrer en possession de leurs cartes, dont ceux qui ont été empêchés de voter, d’autres ont été tout simplement lestés du fichier, malgré qu’ils aient effectué leurs démarches à cet effet.
Cette cacophonie étatique et institutionnelle a été rendue possible avec l’attentisme et la passivité irresponsable des forces de l’opposition.


Elle a laissé faire, sans être capable d’inventer un antidote à ce poison électoral. En effet, non contente, d’avoir laissé le président et son ministre de l’intérieur driver tout le processus électoral, consciente des scandales dont la gouvernance de Macky Sall est le sceau, en sus de ses relents d’autocrate, elle a administré à la face du monde son évanescence, en ayant sabordé par des calculs égotiques l’unité qui aurait permis la cohabitation.


Ce faisant, qu’elle se retrouve groggy, au lendemain d’une victoire à la pyrrhus de la majorité présidentielle, n’a rien d’étonnant. Bien au contraire, ces élections législatives ont permis au moins de réaliser la disqualification de toute cette classe politique, en fin de compte chloroformée et sclérosée.


Dès lors, le groupe PETRO-TEAM monde invite le peuple sénégalais à refuser d’être distrait. Nous avions averti, en son temps, de toutes les zones d’ombre qui enveloppaient ce processus électoral. Mieux, nous avions saisi l’opportunité de la manifestation à laquelle le président Wade conviait les citoyens, contre le sabotage gouvernemental dans la distribution des cartes, pour exiger un décalage concerté de la date du vote. Rien n’ y fit.


Autant dire que la course à l’échalote électorale les obnubilait davantage que les solutions aux difficultés les plus minimes du peuple sénégalais.
Au terme de toutes ces péripéties onéreuses et dispendieuses, à la solde des contribuables, couronnées par le détournement des suffrages des électeurs ou de privation à l’expression de suffrages et de milliards distraits du trésor public pour l’achat de consciences, les cancéreux attendent toujours la radiothérapie. Quid de la misère du peuple et des spectateurs morts au stade ?L’establishment étatique, en complicité avec le mainstream médiatique, inféodés à la puissance de l’argent, nous égayent avec des faits divers, du genre de l’affaire Amy Collé ou celle de Penda Bâ.
Enfin, le groupe PETRO-TEAM monde demande au peuple sénégalais, à qui il adresse ses vives félicitations, pour s’être montré stoïque face au manquement général de son élite, de rester concentré et mobilisé autour des questions qui vaillent : la lumière sur les contrats relatifs à nos hydrocarbures, la livraison de la radiothérapie et la satisfaction des services sociaux de base dûs au peuple.

PETRO-TEAM MONDE
Fait le 10 Aout 2017
La Redaction




AUTRES INFOS

Abidjan compte à ce jour, entre 9.400 et 10.000 travailleuses du sexe``

Le journaliste Marcel Mendy inhumé au cimetière Saint Lazard

Nécrologie: Yankhoba Sané, Administrateur Général du journal en ligne "Sanslimitesn.com" a perdu sa maman

Le Journaliste Pape Ndiaye relève les 10 contradictions d'Adji Sarr

Ousmane SONKO : victime de sa générosité sexuelle ! (Par Fatou Thiam)

L'artiste Ma Sané se prononce sur la situation du pays

Vidéo: Le mari de la patronne du salon "Sweet Beauty" agressé

TV& RADIOS

Ousmane Sonko charge : "Antoine Fèlix Diome est l'homme des sales boulots. Il est mouillé jusqu’au..."

Sira Ndiaye en difficulté sur SEN TV, ne servait que des insultes ...

Un membre de l'Apr descend Macky : "Les gens n'ont pas confiance à la justice parce que..."

Voici la voiture d’espionnage de la police démantelée devant le domicile de Sonko

Ousmane Sonko chez son coiffeur

Amadou Ahmed Ndir du PDS : "On doit tourner la page de Karim Wade pour aller... "

Chantier du marché Tilène de Ziguinchor : Les instructions de Assome Aminata Diatta




Inscription à la newsletter
Recherche