Menu

Pikine: Un gardien tue son ami qui avait mangé tout leur repas

Lundi 7 Août 2023

Pikine: Un gardien tue son ami qui avait mangé tout leur repas
Une bagarre a viré au drame à Pikine. Un gardien a poignardé à mort son ami Saidou Fadiga, suite à une dispute autour d'un repas. Après une cavale de deux jours, B. Bathily s'est livré à la police.

Deux amis ayant des liens de parenté se sont battus suite à une dispute autour d'un repas.
Au cours de cette altercation, B. Bathily a asséné deux coups de couteau à son ami Saidou Fadiga. Gisant dans une mare de sang, ce jeune de 24 ans a été évacué au centre de santé Baye Talla Diop de Pikine (ex-Dominique)  où il a succombé à ses blessures.

Informés de ce drame le jeudi dernier vers 17 h, les éléments du commissariat de Pikine se sont transportés aussitôt dans cette structure sanitaire. L'enquête de voisinage et des investigations menées par les hommes du commissaire Mame Arona Bâ ont permis d'identifier le meurtrier en cavale. Un dispositif de surveillance a été mis non loin du domicile du fugitif.

Sachant qu'il ne peut plus échapper à la justice, le mis en cause s'est présenté samedi dernier vers 18 h au commissariat de Pikine où il s'est livré. Le gardien âgé de 28 ans a déclaré qu'il est l'auteur du meurtre de son ami Saidou Fadiga, selon Seneweb, qui rapporte l'info

Les aveux  du meurtrier

Interrogé sur procès-verbal, le mis en cause a dévoilé le mobile du crime avant de préciser qu'il  a agi sous le coup de la colère. B. Bathily de confier que leur bagarre découle d'une nourriture (déjeuner) qu'ils devaient se partager et que Saidou Fadiga (la victime) a mangée tout seul. "Saidou Fadiga a mangé tout notre repas sans laisser ma part. Cette situation m'a mis dans une colère noire. Il s'en est suivi une bagarre au cours de laquelle j'ai asséné deux coups de couteau à Saidou  qui s'est immédiatement affalé au sol et a perdu beaucoup de sang avant son évacuation à l'hôpital", avoue le meurtrier lors de son interrogatoire.

Après son acte, B. Bathily a pris la fuite. L'arme du crime n'a pas été retrouvée, en dépit d'intenses recherches menées par les enquêteurs, selon des sources de Seneweb.

Le gardien B. Bathily est toujours en garde à vue dans les locaux du commissariat de Pikine pour meurtre commis par arme blanche.

Ce que révèle l'autopsie

Le décès de Saidou Fadiga est dû  à une "plaie traumatique pénétrante, sus-claviculaire droite avec section des muscles sous-claviers droite, hémorragie interne et externe à la suite de coups et blessures par un objet dur, pointu et tranchant", selon le certificat de genre de mort.
Lisez encore

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Sadio Mané : "Nous bâtirons l’héritage d’une Afrique saine et prospère"

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Jeudi 18 Avril 2024 (wolof)

Le scandale de Rio : Une femme tente de manipuler son oncle décédé pour de l'argent

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du mercredi 17 Avril 2024 (wolof)

Evan Ndicka de l'AS Roma : Aucune pathologie cardiaque, mais un traumatisme thoracique

Mamy Sora, "Top Modèle et Femme Authentique"

Diomaye à Tivaoune : les nouvelles images...

Diomaye chez le Khalif Général des Mourides : Les nouvelles images

Sénégal : l'aéroport international de Cap-Skirring certifié

Une tonne de cocaïne saisie à Kidira : l'OCRTIS hérite de l’enquête


Flux RSS

Inscription à la newsletter