Pagaille dans les hôpitaux de Ziguinchor: un Apériste écrit à Macky

Mercredi 6 Septembre 2017

Monsieur le Président de la République son excellence Macky Sall , Ziguinchor est dans une situation extrêmement difficile. 

En effet, depuis quelques temps nous avons noté que dans certains hôpitaux il y avait un manque de matériel médical et une absence de professionnalisme évident. 

Le 16 Février dernier, les travailleurs de l'hôpital de la Paix avaient alerté les autorités de l'absence d'une ambulance médicalisée. En plus, à la pédiatrie la table de réanimation est tombée en panne pendant très longtemps avec une absence de salle d'oxygène. 

Aujourd'hui c'est un autre problème beaucoup plus sérieux celui de la négligence sanitaire dans le plus grand hôpital de la capitale du Sud, l'hôpital régional. Cette situation regrettable a entraîné des conséquences très fatales pour certains de nos frères. Certes la vie et la mort dépassent les possibilités humaines mais l'assistance et la prise en charge peuvent empêcher dès fois la faucheuse. 
Nous ne pouvons que considérer cet état de fait comme préjudiciable  pour les patients. 

C'est pourquoi excellence j'ai l'insigne honneur de vous écrire pour vous dire que nos populations, vos concitoyens sont dans le désarroi et sans assistance. 

Il faut aller vers un relèvement du plateau médical dans cette région (Ziguinchor, Ousssouye, Bignona) qui constitue un carrefour entre la Guinée Bissau et les autres régions du Sud.
 
Pour ce faire, nous vous demandons solennellement dans le prochain budget d'instruire le ministre de la santé d'inclure l'achat des matériels médicaux de dernière génération (scanner, ambulances, tables de réanimation, salle d'oxygène et autres ) , le renforcement du personnel médical avec des hommes qualifiés et professionnels avec leur prise en charge. Le contrôle vigoureux des agents de santé avec des pénalités en cas de défaillance professionnelle. 

Papa Aliou Diedhiou



AUTRES INFOS

Anniversaire: le président Macky Sall fête ses 55 ans aujourd’hui !

Voici l’imam qui a été égorgé par son fils

Woré Sarr recadre Abou Lahad Sadaga : « Vous êtes impoli, mal élévé et discourtois»

Le Président de la République Macky Sall dans le pavillon présidentiel de l'AIBD

Ces spécialistes de la santé mentale qui diagnostiquent Donald Trump

Gambie : le renouveau du tourisme un an après Jammeh



Me Abdoulaye Wade : « Pourquoi j’ai donné au plus grand Aéroport moderne du Sénégal le nom de Blaise Diagne.»

Blague de Macron et départ du président burkinabè: «pause technique» ou «incident diplomatique» ?

Macron aux africains: «Vous ne devez qu'une chose pour les soldats français : les applaudir»

Réactions en Afrique sur les réseaux sociaux après le discours d'Emmanuel Macron

Vidéo: Macron humilie le président Burkinabé et ses étudiants "Vous m'avez parlé comme si j'étais le Président du Faso"

Vidéo: Touba met en garde les polémistes, insulteurs et activistes

SAMEDI: Khalifa Ababacar Sall le jour de son jour