PRODAC: les autorités administratives saluent l’installation d’un DAC dans la région de Kolda

Mercredi 5 Décembre 2018

Un Comité Régional de Développement s’est tenu ce mercredi 5 Décembre dans la salle de délibération du Conseil Départemental de Kolda pour harmoniser les stratégies de mise en exécution du Domaine Agricole Communautaire de Fafacourou, dans le département de Médina Yoro Foula.

Présidé par le gouverneur adjoint chargé du Développement, Maurice Latyre Dione, qui a profité de l’occasion pour magnifier l’installation d’un DAC dans la région de Kolda et l’implication de toutes les forces vives  pour les succès de ce programme.

Pour rappel, Le PRODAC a bénéficié d’un financement de la BID (Banque Islamique de Développement) estimé à 47 milliards de francs Cfa, permettant la réalisation de quatre domaines agricoles communautaires dans les régions de Fatick, de Kaffrine, de Kolda et de Louga.

Le PRODAC vise essentiellement à travers ce financement de la BID la promotion de l’emploi en milieu rural à travers le développement des moyens de production et le renforcement des compétences entrepreneuriales des producteurs agricoles et des jeunes. Le DAC de Fafacourou faisant parti de ces localités choisies sur la base de facteurs liés à la vulnérabilité, au niveau du chômage et du sous-emploi, à la taille de la population, à l’existence de ressources naturelles pouvant permettre de développer la chaine de valeur agricole et de l’entreprenariat. En outre, le potentiel d’initiative  et d’autonomisation des jeunes et des femmes est pris en compte.

 Ce comité, un moment d’échange avec ces jeunes et ces femmes de la région de Kolda qui ont longtemps souffert d’un déficit d’informations sur les possibilités d’accès à un emploi, dans la recherche d’une insertion, d’une formation ou d’un financement de projet.

Le Directeur des Opérations, Bafodé CISSE qui a conduit une délégation du PRODAC composée de Monsieur Abdou Souleye KIDIERA (Point Focal du projet PDEAS), du Comptable du Projet (Monsieur Santos) et d’une équipe de la Cellule de Communication, a saisi l’occasion pour faire un exposé limpide de ce DAC implanté dans l’arrondissement de Fafacourou qui regorge d’énormes potentialités et juge qu’il est opportun pour les jeunes et les femmes de s’approprier de cet outil concret qui permettra de stopper l’hémorragie de l’émigration clandestine qui continue de décimer les jeunes en mer et stimuler la création d’emplois. 

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE









Recherche