Exclusif.net, la vérité

Ousmane Tanor Dieng: le seul chef de parti qui fait coffrer ses militants


Rédigé le Mercredi 26 Avril 2017 à 10:57



Le vainqueur du premier tour de l’élection présidentielle français n’a même pas eu le temps de boire un quinquéliba en famille, qu’il a été  envahi par d’anciens camarades et de nouveaux fans. Des blancs, des bleus et des noirs authentiques. Ils étaient tous là-bas dimanche dernier, au QG du jeune Macron. Et parmi eux, le Sénégalais Ousmane Tanor Dieng, le seul chef de parti qui fait coffrer ses militants.

Qu’est-ce qu’il faisait sur les lieux, ce cher copain de Tonton Max ? N’aurait-il pas dû, (pour le consoler), se trouver aux côtés du malheureux Benoit Hamon, le camarade socialiste que son parti avait désigné pour mener la bataille. ?

A croire que Macron n’a pas tort de redessiner le paysage politique international. Il n’y a plus de droite ou de gauche. Juste des chemins qui convergent, et qui font penser aux fameuses grappes d’Idy, quand il était au faite de sa gloire.

Cébé



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Octobre 2020 - 22:18 Trois autres proches de Macky limogés


Facebook

Charlie Hebdo provoque la Turquie avec une carricature de leur président de la république

Casa Sport: Levée des sanctions contre certains supporters du comité "Allez Casa"

Ziguinchor: Le président du "Casa Sport" dévoile les grands projets du club

KAWTEF – Ndella Madior Diouf : « Goor Bouy Barame…. Da Wara Dagg Ay Wéwam Sinon Plaisir $Exuel Dou Ame… »

L'actrice Bidew célèbre son anniversaire avec un message émouvant

Vidéo: Les images satellites de l'explosion d'une pirogue au large de Dakar

Free déçoit déjà: Son internet mobile ne marche pas

Boycott des produits français: Le président du Medef appelle les entreprises à "résister au chantage"

Nécrologie: La journaliste Awa Dabo est décédée

Ziguinchor: Les journalistes à l'école de la "non violence"