Exclusif.net, la vérité

Moustapha Diaw, défie Idy à Thiès: «nous allons gagner aux prochaines législatives»


Rédigé le Lundi 15 Mai 2017 à 22:30



La bataille de Thies sera rude aux prochaines législatives. En effet Moustapha Diaw Secrétaire général de la section du parti socialiste de Randouléne de Thiés, a promis à son sécretaire général Ousmane Tanor une victoire du camp présidentiel.

Le porte-parole de l’Union régionale et membre du comité central, Moustapha Diaw dit être satisfait de la forte mobilisation avec la présence des responsables du Ps, de l’Apr, de l’Afp entre autres partis membres de Benno Bokk Yaakaar,  lors de sa rentrée  politique dans la ville de Thies. Il promet  une victoire de la coalition  Benno Bokk Yaakaar aux prochaines législatives: « Nous sommes déjà sur le terrain depuis des mois. Et nous comptons gagner aux prochaines élections» a t-il promis Ousmane Tanor parrain de cette  manifestation. Toute fois, il précise que  « je suis venu en complément et non en concurrence. Je ne suis pas venu pour des postes, mais pour le triomphe du parti socialiste, de Benno Bokk Yaakaar dans la capitale du rail. L’essentiel est de nous mobiliser comme un seul homme, pour faire gagner nos listes aux législatives».

 Moustapha Diaw est un jeune cadre qui a fait ses études supérieures en France, avant de revenir servir son pays.



Facebook

Charlie Hebdo provoque la Turquie avec une carricature de leur président de la république

Casa Sport: Levée des sanctions contre certains supporters du comité "Allez Casa"

Ziguinchor: Le président du "Casa Sport" dévoile les grands projets du club

KAWTEF – Ndella Madior Diouf : « Goor Bouy Barame…. Da Wara Dagg Ay Wéwam Sinon Plaisir $Exuel Dou Ame… »

L'actrice Bidew célèbre son anniversaire avec un message émouvant

Vidéo: Les images satellites de l'explosion d'une pirogue au large de Dakar

Free déçoit déjà: Son internet mobile ne marche pas

Boycott des produits français: Le président du Medef appelle les entreprises à "résister au chantage"

Nécrologie: La journaliste Awa Dabo est décédée

Ziguinchor: Les journalistes à l'école de la "non violence"