Exclusif.net, la vérité

Moctar Sourang dénonce : « J’ai été privé de mon droit de vote en tant que tête de liste du département de Mbacké »


Rédigé le Vendredi 4 Août 2017 à 20:13



Moctar Sourang dénonce : « J’ai été privé de mon droit de vote en tant que tête de liste du département de Mbacké »
Ce dimanche 30 juillet, ce qui a été organisé à Touba est tout sauf un scrutin législatif. C’est la conviction de Moctar Sourang, tête de liste départementale de la coalition Mankoo Taxawu senegaal à Mbacké. L’homme politique déclare qu’il «n’y a pas eu d’élections à Touba, mais plutôt un cirque électoral, une mise en scène, une mascarade».
«Il y’a eu à Touba 220 bureaux de vote où il n’y a pas eu d’élection du tout (impliquant 89.641 électeurs) et 55 bureaux ouverts  en début de soirée (impliquant 28.667 électeurs). Ainsi, près de 118.308 électeurs  n’ont pas pu voter. Soit plus que le nombre d’inscrits dans les départements de Matam, de Tamba, de Bakel, de Sédhiou, de Dagana et de Louga. Le nombre d’électeurs qui ont été privés de leur droit de vote à Touba  est supérieur au nombre de votants dans le département de Mbacké lors du scrutin de dimanche, lequel s’élève à 105.919», a déclaré l’homme politique dans un communiqué parvenu à exclusif.net.
 Pour M. Sourang, qui est aussi le Président de l’Union nationale Patriotique, il est clair que «le sabotage du scrutin a été orchestré et planifié en vue de décourager les électeurs de Touba à voter». «Le respect du droit constitutionnel de vote des citoyens de Touba devra se traduire par la validation des votes déjà effectués où la coalition Gagnante Wattu Senegal est largement en tête, nous les en félicitons, et l’organisation d’un scrutin de rattrapage pour les 89.641 électeurs des 220 Bureaux de vote où il n’y a pas eu d’élection du fait de violences condamnables et de l’incurie d’un régime», ajoute-t-il.
M. Sourang estime que les urgences de l’heure, c’est de faire respecter la volonté populaire dans la plupart des départements, particulièrement à Dakar et Mbacké, défendre la démocratie, faire libérer Khalifa Sall, défendre les libertés et nos ressources naturelles «face à un régime qui est prêt à tout et qui ne connait que la logique du rapport de force».


 



Facebook

Ziguinchor: inauguration du nouveau siège de la ligue de basket-ball

Ziguinchor en deuil ! Abdoul Aziz Ndiaye est décédé

Mame Diarra Mbaye enflamme la toile avec ses nouveaux clichés

Ndella Madior sur la réaction de sa fille: «Elle n'aurait pas dû faire ce commentaire...»

La basketteuse portée disparue à Pikine: La police doute sur la thèse de l'enlèvement

Ndella Madior fonce sur ses détracteurs : “Gor day deugueur”

La réaction de la fille de Ndella Madior: «Maman tu aurais dû penser à moi »

Ndella Madior dérape: « J’adore les hommes... Je fais l’amour tous les jours »

Annoncé à Trace : Abba dément son départ de GFM

Exclusif: Le rappeur Marouf et l'ex mannequin Mimi se marient ce dimanche