Exclusif.net, la vérité

Me Moussa Diop: « avec Aissata Tall, Podor n’ira nulle part »


Rédigé le Mardi 11 Juillet 2017 à 21:56



La campagne des législatives s’annonce déjà âpre.  A Podor, comme partout ailleurs dans les localités du pays, l’opposition et le pouvoir se déclarent la guerre. Dans cette partie du nord du Sénégal, c’est le directeur général de Dakar dem dikk, Me Moussa Diop qui annonce les couleurs. En caravane qui l’a conduit dans des coins et recoins de cette contrée, il n’a pas manqué de sensibiliser les électeurs sur les véritables enjeux de ce scrutin du 30 juillet prochain.
 
Le président de Alternative générationnelle (AG/JOTNA) en a ainsi profité pour descendre en flamme l’édile socialiste de la localité, Me Aïssata Tall Sall, par ailleurs en rupture de ban avec ses camarades du Parti socialiste. Selon Me Moussa Diop, ‘’Aïssata Tall Sall s’est uniquement présentée à ces élections dans le seul but de sauver sa peau’’. Dans la même veine, il juge médiocre le bilan de la mairesse de la commune de Podor qui, à l’en croire, a eu toutes les possibilités de faire de cette ville une référence en matière de développement. «Aissata Tall a été ministre sous Abdou Diouf, maire sous Abdoulaye Wade et encore sous Macky Sall. Malgré tout ça, qu’est-ce qu’elle a fait pour Podor ? Elle n’a fait aucune réalisation à Podor. Ceci étant dit, même si jamais les personnes qui se reposent au cimetière de la commune depuis plus de 20 ans revenaient en vie, ils ne se perdront pas dans la ville parce que rien n’y a changé », a dénoncé le Directeur général de Dakar dem dikk.

Sillonnant les grandes artères de la ville de Podor, il n’a pas manqué d’inviter les uns et les autres à opérer une rupture : « il est temps qu’on change la donne. Il est temps que nous prenons nos responsabilités. Nous n’avons pas besoin d’un maire opposant en place depuis 17 ans. Tant qu’on continue à lui faire confiance, Podor n’ira nulle part. Ça suffit », a-t-il invité sous les applaudissements de ses militants.

Contrairement à ceux qui pensent qu’il a été omis de la liste de Benno, il rassure: «je n’ai pas besoin d’un poste de député. Je suis directeur général de Dakar dem dikk et j’en remercie le chef de l’Etat de m’avoir fait confiance. Ce poste représente le poste de vingt députés », a-t-il expliqué, parlant des avantages et opportunités qui s’offrent en lui en tant que directeur général de 3d.

Par exemple, «en un an, nous avons recruté 70 jeunes de Podor détenteurs de permis de transport en commun. Depuis 1960, aucun responsable du terroir n’a recruté autant de jeunes podorois que nous. Est-ce qu’un député qui est dans l’opposition peut faire ça », a-t-il déclaré, avant de demander aux podorois à voter Benno pour une majorité confortable à l’Assemblée.  

A travers cette caravane, Me Moussa Diop s’est rendu entre autres localités à Pété, Ndioum, Tarédji, Mboumba, Dodel, Mery et Diami Galo.



Dans la même rubrique :
< >

Facebook

Charlie Hebdo provoque la Turquie avec une carricature de leur président de la république

Casa Sport: Levée des sanctions contre certains supporters du comité "Allez Casa"

Ziguinchor: Le président du "Casa Sport" dévoile les grands projets du club

KAWTEF – Ndella Madior Diouf : « Goor Bouy Barame…. Da Wara Dagg Ay Wéwam Sinon Plaisir $Exuel Dou Ame… »

L'actrice Bidew célèbre son anniversaire avec un message émouvant

Vidéo: Les images satellites de l'explosion d'une pirogue au large de Dakar

Free déçoit déjà: Son internet mobile ne marche pas

Boycott des produits français: Le président du Medef appelle les entreprises à "résister au chantage"

Nécrologie: La journaliste Awa Dabo est décédée

Ziguinchor: Les journalistes à l'école de la "non violence"