Menu

Manifestations : la SONATEL, Shell et le siège de l’APR vandalisés aux Parcelles Assainies

Vendredi 17 Mars 2023

 Des jeunes supposés être des militants de Yewwi askan wi (Yaw) sont sortis spontanément pour bloquer le Rond-point case-bi. Ils ont brûlé des pneus sur l’axe menant au marché Gueule Tapée Diamalaye et Croisement 22 avant de détruire les installations du projet Bus rapide transit (Brt) avant de récupérer les tuyaux Pvc qu’ils ont brûlés sur la chaussée. Les forces de l’ordre sont intervenues avec une voiture Dragon et ont tiré des grenades lacrymogènes. Mais les manifestants, prêts à en découdre, ont riposté. Il s’en est suivi alors des affrontements qui ont duré plus d’une heure notamment sur les deux voies menant vers Cambérène.

Les mêmes scènes de violence ont été notées également au niveau du Croisement 22 puis à la cité Soprim où les manifestants ont vandalisé l’agence Sonatel. Ils ont cassé les vitres. Ils ont aussi tenté de défoncer la porte blindée de la boutique Orange. Par la suite, les manifestants se sont dirigés au niveau de la boutique Sélect de la station Shell de Soprim pour la vider en emportant tous les produits alimentaires avant d’attaquer le supermarché Auchan situé à côté. Mais des éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi) sont intervenus et ont empêché in extrémis le saccage du supermarché. Sur ce, les manifestants se sont repliés pour brûler des pneus sur la route non loin de la pharmacie Mame Diarra de Soprim. Au marché Dior, les manifestants ont saccagé la station d’essence Total. A Golf Sud, l’unité 06 a été le théâtre de violents affrontements entre la police et des militants de Yaw.

 KEUR MASSAR

 A Keur Massar Nord, des militants de Yaw ont affronté les gendarmes avant de saccager une station service Total sur la route de Keur Massar village. Il en est de même à Malika où une station d’essence a été aussi saccagée. Les gendarmes sont intervenus pour disperser les manifestants.

PIKINE

Les mêmes scènes de violences se sont produites à Pikine plus précisément à la cité Sotiba où des manifestants, après avoir délogé des élèves des écoles élémentaires publiques, ont brûlé des pneus sur la route. Les gendarmes qui sont intervenus, ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants. Certaines ont endommagé deux maisons et blessé quatre personnes. Au niveau du Rond-point Thiaroye, des jeunes sont sortis spontanément pour brûler des pneus avant de prendre la fuite.

Théodore SEMEDO
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 25 juin 2024 (wolof)

Sokhna Bintou Lo, basketteuse naturalisée espagnole, éligible pour représenter le Sénégal

Sénégal : 78 pèlerins positifs au coronavirus, appel à la prudence lors des cérémonies de "Ganalé"

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 24 juin 2024 (wolof)

Euro 2024 : Cristiano Ronaldo s’empare d’un nouveau record historique

Linguére de Saint-Louis : Amara Traoré démissionne !

Énigme à Saly Portudal : Aminata, toujours vi£rge, cherche l'explication à sa grossesse

Basket : L'ASC Ville de Dakar remporte la Coupe de la Ligue dames

Alkhary : La députée Maimouna Sène s'est mariée avec le Premier Vice Président...

Adja Diao dévoile les trésors cachés de son village au Sud du Sénégal


Flux RSS

Inscription à la newsletter