Exclusif.net, la vérité
Facebook
Twitter
Mobile
Rss

Législatives: Me Ousmane Ngom l'héritier de Me Wade, rejeté partout même dans son quartier natal


Rédigé le Mercredi 2 Août 2017 à 02:18



Ils ont joué et perdu. Le duo Farba Senghor-Pape Samba Mboup, Ousmane Ngom, Modou Diagne Fada ou encore Aïda Mbodj n'ont pas été les "dignes héritiers" du Président Wade. Du moins, pas pour ces élections législatives. Aucun des "enfants" n'a pu sortir du gros lot.
Les Législatives de dimanche ont permis aussi d'avoir une idée sur le poids des "héritiers de Wade" qui ont déserté la maison du "père". Que ce soit Modou Diagne Fada de Mànkoo yeesal senegaal, Ousmane Ngom de Senegal ca kanam, Aïda Mbodj de And saxal liggey ou encore Farba Senghor et Pape Samba Mboup de Mbolo Wade, ils ont tous été noyés dans la masse.
En définitive, ces élections montrent qu'ils ne pèsent pas grand-chose et qu'ils existaient sous le parapluie du patriarche Abdoulaye Wade. En dehors, ils peinent à se faire une place au soleil.
Ousmane Ngom, aujourd'hui aux côtés de Macky Sall, n'a presque rien eu, même pas dans son fief à Saint-Louis.
Aïda Mbodj, considérée comme la "Lionne de Bambey" pour avoir contrôlé la commune et le Conseil départemental aux Locales, a été battue dimanche dans son bastion. Partant du fait qu'elle y a régné en étant membre du Parti démocratique sénégalais (Pds), Mme Mbodj, en décidant d'aller à ces Législatives sous sa propre bannière, a pris un risque. Et même un plus fort reste ne lui est pas forcément garanti.
Pour Modou Diagne Fada, la situation est assez différente parce qu'on lui donnerait gagnant dans son fief Darou Mousty. Il perd en revanche le département de Kébémer alors qu'il y était maître aux Locales. Mais c'était encore sous la bannière du Pds. Il peut tout de même s'estimer heureux d'avoir sauvé son honneur en gagnant au moins dans son fief. Peut-être avec d'autres voix glanées ici et là, il pourrait retourner à l'Assemblée.
Contrairement à Fada, les leaders de Mbolo Wade sont presque dans le vide. Pas de fief connu pour le duo Pape Samba Mboup-Farba Senghor. Ils n'ont pas encore le poids pour être "les dignes héritiers du Président Wade", comme ils le revendiquent fièrement. Bref, ce vieux qu'ils appellent de tous leurs vœux à aller se "reposer" a encore au moins une meilleure santé... politique que ses "enfants" !



Dans la même rubrique :
< >

Doudou Ka: "Tout ce qui m'importe c'est de diriger la ville de Ziguinchor pour..." (REGARDEZ)

Kim Kardashian pourrait divorcer de Kanye West en raison de ses positions sur l’avortement

Tué en Belgique: L'inhumation de Mbaye Wade risque d'être mouvementée...

Leslie Mann ne peut pas garder ses mains sur Cameron Diaz

Yopougon : Un véhicule de la gendarmerie incendié par des individus

Inondations et Covid 19: Le maire de Ziguinchor annonce l'arrivée imminente du soutien de l'Etat

Diplomatie: Les prochaines couleurs des passeports

Nigeria: Facebook va ouvrir un bureau

Trump interdit de télécharger les applications TikTok et WeChat aux États-Unis

L'ex ministre Aminata Angélique Manga ?



Facebook