Exclusif.net, la vérité

Législatives 2017: Initiative des Jeunes pour la Bonne Gouvernance, alerte sur la situation


Rédigé le Mercredi 12 Juillet 2017 à 09:37



Législatives 2017: Initiative des Jeunes pour la Bonne Gouvernance, alerte sur la situation
Sachant que le contexte actuel des élections législatives annonce des lendemains sombres pour la stabilité du pays, les jeunes de l’association « Initiative des Jeunes pour la Bonne Gouvernance », de Benno Bokk Yaakar, de Manko Taxawou Sénégal, Manko Wattu Sénégal et des responsables de l’ONCAV, a fait une alerte sur la situation électorale.

« Le chemin qui mène à cette échéance électorale est miné par des tractations à tout va et des échanges houleux par presse interposée entre l’opposition et le pouvoir. La révision du code électorale n’a pas été facile. Près de 60% des cartes d’électeurs attendent encore au niveau des commissions pour être retirées par leurs propriétaires » alerte le communiqué de l’association « Initiative des Jeunes pour la Bonne Gouvernance », de Benno Bokk Yaakar, de Manko Taxawou Sénégal, Manko Wattu Sénégal et des responsables de l’ONCAV.


Pour cette association, les jeunes, acteurs et bénéficiaires des retombées d’une bonne politique publique se sont sentis lésés et trahis dans la confection des listes de candidats parce n’y figurant pas comme ils l’ont souhaité partant de leur engagement et de leur participation dans la vie politique du Sénégal. « L’unité de la nation, la concorde et la paix sociale sont plus que jamais menacées. Les jeunes du futur, acteurs de la construction du Sénégal parce que bras vigoureux et espoir de demain ont judicieusement pensé à l’idée combien pédagogique et instructive d’aller dans l’enthousiasme des uns et des autres vers la paix à travers un match amical où les spectateurs en ligne de mire seront des adultes, responsables des listes dont pratiquement les jeunes sont exclus » peut-on lire dans la déclaration de l’association des jeunes pour la paix avant de conclure en ces mots  « le contexte est plein de remous dont il serait difficile  de cerner les retombées. Toutefois, passer par les jeunes serait la seule voie stratégique de salut pour la paix. Justement, c’est cette paix que la jeunesse veut imposer voire partager avec les parties prenantes pour un SENEGAL où il fait bon de vivre. Rien de plus opportun que de voir la jeunesse mettre en bandoulière telles pratiques. Le sport, le football (sport fédérateur) est un terreau d’application fertile pour que vive la paix au Sénégal. »




1.Posté par Amadou le 12/07/2017 13:04
Le Sénégal nous appartient à tous.
Kene warou ko tall.
Té douniou setane kene di ko tall.
Ne tout le monde se lève. Et tous unis pour pour la paix dans notre pays..


Facebook

Vidéo: Ndella Madior Diouf traite l'impuissance sexuelle chez les hommes

Décès du ministre Moctar Kébé à Kolda: Mameboye Diao est allé présenter ses condoléances

Ziguinchor: Alioune Badara Ndiaye Président du mouvement "Aŕr sa rèw" a perdu sa maman

Ziguinchor: L'association "Djimbéring agro Bussiness" forme 24 entrepreneurs

08 ans après la mort de Kadhafi, l’enfer règne en Libye: Plusieurs pays menacés

Ziguinchor: inauguration du nouveau siège de la ligue de basket-ball

Ziguinchor en deuil ! Abdoul Aziz Ndiaye est décédé

Mame Diarra Mbaye enflamme la toile avec ses nouveaux clichés

Ndella Madior sur la réaction de sa fille: «Elle n'aurait pas dû faire ce commentaire...»

La basketteuse portée disparue à Pikine: La police doute sur la thèse de l'enlèvement