Menu

Le président de l'assemblée nationale du Tchad parle : "Pourquoi j'ai renoncé d'assurer l'intérim après le décès de Déby..."

Dimanche 25 Avril 2021

Au Tchad, la mort du président Idriss Déby Itno a été annoncée ce mardi 20 avril par un conseil militaire de transition (CMT). Il s’est engagé à assuré la transition en portant Déby fils au pouvoir, au détriment du président de l’Assemblée nationale constitutionnellement Haroun Kabadi. Un coup d'Etat, selon plusieurs acteurs politiques Tchadiens. 


Car selon la constitution, la transition devrait être dirigée par le président de l'Assemblée nationale, comme prévu par les textes. En participant au débat  organisé par France 24 et RFI,  Mahamat Zen Bada Abbas Secrétaire Général du Mouvement patriotique du salut (MPS) [parti fondé par Idriss Déby] et président du Cadre national du dialogue politique (CNDP).a fait  des révélations explosives.

« Je rappelle que M. Idriss Déby Itno est mort en défendant la patrie. donc l'action qu'il a menée est d'abord une action militaire. Les premiers qui ont récupéré le maréchal sur le terrain étaient des militaires. Ce sont qui ont assisté d'abord à sa mort et donc quand ils se sont organisés, c'est d'abord pour la défense du territoire national », explique Mahamat Zene Bada.  Il précise que le président de l'assemblée nationale a renoncé d'assurer la transition devant la dépouille de Idriss Déby: "Il a dit qu'il avait des problemes de santé devant les généraux...Il ajoutera qu'il ne connait pas l'état d'esprit des militaire" REGARDEZ 

La Redaction



TV& RADIOS

Serigne Fallou Dioumada : "Si tu cherches des gens arrogants, incorrects... va chez les policiers et gendarmes"

Me Moussa Bocar Thiam : «La décision de la Cour de la CEDEAO est une erreur monumentale»

El Hadji Diouf révèle: "Brunu Metsu m'a dit qu'il préfère étre inhumé au coté de..."

Liberté de la presse : Les journalistes de Ziguinchor dans la rue

Fatoumata Ndiaye "Au Fouta, ils traquent des jeunes qui s'opposent au régime de Macky "

Pape Ndiaye révèle : "Le procureur m'a dit que Imam Ndao avait un projet de faire exploser le mausolée de..."

"Il y a des ministres et DG qui n'obéissent pas aux ordres de Macky", selon Serigne Mbacké Bara Doly confirme



Inscription à la newsletter

Recherche