Exclusif.net, la vérité

Le Real Madrid écrase la Juventus et remporte la coupe


Rédigé le Dimanche 4 Juin 2017 à 00:08



Aucun club n’avait conservé sa Ligue des champions depuis 27 ans. Mais rien ne semble impossible à Zinédine Zidane et au Real Madrid, tombeurs, samedi 3 juin à Cardiff, d’une Juventus Turin maudite en finale (4-1), pour sa 12e victoire dans la compétition.

Gianluigi Buffon et la défense de fer de la ’Juve’ n’avaient encaissé que trois buts depuis le début du tournoi. Mais le Real de ’Zizou’ est décidément irrésistible : la star Cristiano Ronaldo a inscrit un doublé (20e, 64e), Casemiro (61e) et Marco Asensio (90e) les autres buts madrilènes, rendant anecdotique le retourné pourtant sublime du Croate Mario Mandzukic (27e).

Voilà donc Zidane double vainqueur de la Ligue des champions, après celle remportée aux tirs au but la saison précédente à Milan, face à l’Atletico Madrid. Aucun entraîneur n’avait réussi pareil exploit depuis 1990 et le stratège de l’AC Milan Arrigo Sacchi. D’autant que lui l’avait déjà gagnée en tant que joueur, en 2002, en inscrivant au passage un but de légende.

De son côté, Cristiano Ronaldo, avec un doublé, s’est sans doute assuré un 5e Ballon d’or. Il est devenu le premier joueur de l’ère moderne à marquer dans trois finales différentes

lemonde.fr



Dans la même rubrique :
< >

Facebook

Charlie Hebdo provoque la Turquie avec une carricature de leur président de la république

Casa Sport: Levée des sanctions contre certains supporters du comité "Allez Casa"

Ziguinchor: Le président du "Casa Sport" dévoile les grands projets du club

KAWTEF – Ndella Madior Diouf : « Goor Bouy Barame…. Da Wara Dagg Ay Wéwam Sinon Plaisir $Exuel Dou Ame… »

L'actrice Bidew célèbre son anniversaire avec un message émouvant

Vidéo: Les images satellites de l'explosion d'une pirogue au large de Dakar

Free déçoit déjà: Son internet mobile ne marche pas

Boycott des produits français: Le président du Medef appelle les entreprises à "résister au chantage"

Nécrologie: La journaliste Awa Dabo est décédée

Ziguinchor: Les journalistes à l'école de la "non violence"