Le Qatar déverse des prostituées à Dakar

Samedi 24 Juin 2017

Le Qatar déverse des prostituées à Dakar
Un des membres du Conseil national des Marocains au Sénégal (Cnms), sous couvert de l’anonymat, tire la sonnette d’alarme. À l’en croire un groupe de prostituées chassées de Dubaï a atterri à Dakar où les filles continuent d’exercer leur métier sans s’inscrire sur le fichier sanitaire. 

«Elles utilisent la fonction de masseuse pour faire des activités de prostitution, révèle le dénonciateur. C’est un réseau. Certaines se sont mariées à des Libanais ou Syriens, mais elles sont des proxénètes. Il faudra que la Brigade des mœurs fasse son travail.» 
Le membre du Cnms rapporte que les filles en question sont des Marocaines. Qu’elles écumeraient les salles de jeu et les casinos. Et que la passe varie entre 10 mille et 30 mille francs Cfa. 

Il martèle : «Toutes le filles qui ont été chassées de Dubaï migrent à Dakar. Parce que pour entrer au Sénégal, il n’y a pas de visa. Si elles veulent s’adonner à (la prostitution), elles n’ont qu’à se faire recenser et s’inscrire sur le fichier sanitaire.» 
Source : Wal fadjri 



AUTRES INFOS

Les "dérives et dérapages" de Balkis Kaouk, déléguée des Républicains au Sénégal

Deso Dogg, ancien rappeur devenu jihadiste, tué en Syrie

Léa Soukeyna Ndiaye citée dans une rocambolesque affaire…

Le président français arrive à Saint-Louis : la mairie refait toutes les routes !

Rihanna annonce un projet de 187 milliards au Sénégal

Scandale: le bois Casamançais en Gambie, un blanc revendique...



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor